facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Koen Geens : le passé des Bakraoui n’était pas si négatif que suggéré ces derniers jours

79401714_76003692Le passé des frères El Bakroui, mesuré à l’aune des attentats de Bruxelles, n’était pas « si négatif que suggéré ces derniers jours« , a indiqué le ministre de la Justice Koen Geens revenant sur leur libération conditionnelle. « Je souhaiterais dire malgré tout qu’il n’est pas à exclure, que si chacun avait fait son boulot à la perfection, un certain nombre de choses se seraient passées autrement« , a-t-il toutefois précisé.

EVOLUTION POSITIVE

Ibrahim El Bakraoui, qui s’est fait exploser à l’aéroport de Zaventem, mais qui avait été interpellé l’année dernière à la frontière syrienne, « collaborait raisonnablement bien« , avant cela, avec la maison de justice dans le cadre de sa libération conditionnelle jusqu’à ce qu’il disparaisse des radars, a indiqué le ministre de la Justice. Il avait reçu à six reprises un bon de sortie et chacune d’elle s’était déroulée sans problème. Le 20 octobre 2014, il a bénéficié d’une décision de libération conditionnelle malgré un avis négatif persistant du directeur de prison. Il avait alors effectué la moitié de sa peine. Etant donné sa prise en charge psychologique, jugée fructueuse, cette décision a été assortie de critères limités à un accompagnement social et une interdiction d’entretenir des contacts avec ses anciens comparses. Ibrahim El Bakraoui a continué à évoluer positivement jusqu’au 19 mai 2015, jour à partir duquel l’assistant de justice ne l’a plus vu ni entendu. Après cela, les invitations à répondre à de nouveaux rendez-vous sont tous restés lettre morte.

LIBERATION CONDITIONNELLE

Alerté, le tribunal d’application des peines est revenu sur sa libération conditionnelle dans une décision du 21 août 2015, à la suite de quoi il a été signalé quelques jours plus tard en vue de procéder à son arrestation. Son frère Khalid El Bakraoui, qui s’est fait exploser dans la station de métro Maelbeek avait effectué les quatre cinquièmes de sa peine quand il a bénéficié d’une libération conditionnelle. Il avait été repris pour avoir côtoyé d’anciens détenus mais libéré trois jours plus tard étant donné qu’il respectait tous les autres critères de sa libération conditionnelle. Il a ensuite rempli les conditions contrôlées par la maison de justice jusqu’au 22 octobre 2015. Il ne se présente plus chez l’assistant de justice le 17 décembre 2015. Il est mis fin à la décision de libération conditionnelle le 18 février 2016. Il est signalé sur le territoire en vue de son arrestation. Un mandat d’arrêt international avait été lancé en décembre 2015 visant Khalid El Bakraoui, après les attentats de Paris. Les services ont alors estimé intéressant de renforcer les recherches visant à retrouver Ibrahim El Bakraoui, celles-ci pouvant mener à son frère. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 "La patience des entreprises américaines envers le gouvernement belge n'est pas infinie"

Une décision doit être prise en matière d’impôt des sociétés, a insisté la Chambre de commerce américaine en Belgique (AmCham) mardi lors ses voeux de Nouvel An. « Nous devons décider rapidement », a répondu le ministre des Finances J lire plus

Belga

17 janvier 2017 Election président du PE – L'Italien Antonio Tajani élu président du Parlement européen

Antonio Tajani (PPE, droite et centre-droit) a été élu président du Parlement européen mardi soir lors du quatrième et dernier tour de l’élection, a annoncé le président sortant de l’hémicycle Martin Schulz. M. Tajani l’a emport lire plus

Belga

17 janvier 2017 TUI évacue ses clients présents en Gambie, après un avis de voyage négatif

Le tour opérateur TUI (ex-Jetair) a décidé d’évacuer mardi ses 225 clients présents en Gambie, après que le ministère des Affaires étrangères a modifié l’avis de voyage pour cette destination. « Tous les voyages non essentiels vers lire plus

Belga

17 janvier 2017 La femme du tueur d'Orlando inculpée pour aide indirecte à une organisation terroriste

La femme d’Omar Mateen, qui a tué 49 personnes dans une boîte de nuit gay d’Orlando en juin dernier, a été formellement inculpée mardi d’aide indirecte à une organisation terroriste et d’obstruction à la justice. D’après l’acte d’accusation, Noo lire plus

Belga

17 janvier 2017 Eclaboussé à son tour par le scandale, le président du comité d'éthique du cdH démissionne

Le vice-président de Nethys, Dominique Drion, a démissionné mardi des fonctions de président du comité de déontologie et d’éthique du cdH qu’il occupait jusqu’à présent, annonce mardi soir le site internet du Soir. Conseiller provincial lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le taux de chômage plus bas à Bruxelles qu'à Anvers ou Gand

Le ministre bruxellois de l’Emploi Didier Gosuin (DéFI) s’est félicité mardi de la baisse du chômage dans la capitale, plus faible aujourd’hui qu’à Anvers ou Gand. « Il y a deux ans, le chômage en Région bruxellois était bien supérieur lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/