Jusqu’à 1.500 aides ménagères en grève chez Partena Dienstencheques dès vendredi en Flandre et à Bruxelles

BELGIUM BRUSSELS MERGER PARTENA HDPQuelque 1.500 aides ménagères en Flandre et à Bruxelles, travaillant pour l’un des plus grands acteurs des titres-services Partena Dienstencheques, débraieront à partir de vendredi, ont annoncé les syndicats mardi en front commun (ABVV, ACV et ACLVB). Les travailleurs réclament notamment une hausse de la valeur de leurs chèques-repas.

Les syndicats avaient déjà introduit un préavis de grève, mais ne sont pas parvenus à un accord avec la direction, mardi. « L’attribution d’une prime financière en fonction du résultat de l’entreprise est la goutte qui a fait déborder le vase », selon Patrick Serlet du syndicat socialiste. La direction a rejeté la demande des délégués d’augmenter d’un euro la valeur des chèques-repas octroyés au personnel, actuellement fixés à 3 euros, regrette-t-il. Partena a simplement promis de réfléchir à une hausse des chèques si le budget le permet, au plus tôt en 2018. Or, les aides ménagères préfèrent cette hausse des chèques-repas à une compensation financière, moins intéressante en terme de hausse nette du pouvoir d’achat. Une grève sera donc entamée vendredi. Une concentration de militants sera par ailleurs organisée le mardi 6 juin au siège de l’entreprise à Gand. Un tel arrêt de travail est inhabituel, selon les syndicats: « Les aides ménagères travaillent de manière individuelle, au sein de familles, et décideront donc aussi de manière individuelle s’ils souhaitent participer aux actions. » Partena n’était pas disponible pour un commentaire. (Belga)

Partager l'article

30 mai 2017 - 14h57