Ixelles : peine de travail pour un agent immobilier qui a étranglé un de ses amis avec un cintre

Illustration picture shows the jury composition before the start of the assize trial of David Dupuis, Stephan Picron and Mousa Touili before the assize court of Brussels Capital for the murder of Robert Dupuis (58) on June 10th 2011 in Etterbeek, on Monday 06 March 2017, in Brussels. David Dupuis, son of the victim is accused of ordering his father's murder. BELGA PHOTO THIERRY ROGE

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, mercredi, un agent immobilier ixellois de 33 ans à une peine de travail de 100 heures et à une amende de 600 euros. Celui-ci a été reconnu coupable de coups et blessures volontaires avec préméditation sur un de ses amis après avoir enroulé un cintre autour de son cou et l’avoir menacé avec un couteau.

Le prévenu devait répondre de tentative d’assassinat mais le tribunal a disqualifié la prévention en coups et blessures. Les juges ont en effet estimé qu’il subsistait un doute quant à l’intention homicide, notamment compte tenu du fait que les jours de la victime n’avaient pas été mis en danger et qu’elle n’avait subi aucune incapacité de travail. Par contre, les juges ont tout de même admis qu’il y avait eu circonstance aggravante de préméditation car le prévenu avait affirmé lui-même qu’il s’était rendu sur le lieu des faits pour “régler ses comptes” avec la victime.

Le 29 mai 2016, un fils de notaire résidant à Ixelles avait appelé la police, affirmant que l’un de ses amis avait tenté de l’étrangler avec un cintre et l’avait menacé avec un couteau. La victime “avait volé de l’argent à tout le monde depuis que son père lui avait coupé les vivres et qu’elle n’avait plus de quoi payer ses doses de cocaïne”, s’était expliqué l’agent immobilier. Le fils du notaire “avait volé une somme de 200 euros à ma compagne et la menaçait. Je voulais juste lui faire peur. Je voulais qu’il arrête. Il avait déjà fait assez de mal dans notre entourage”, avait encore dit le prévenu. (Belga, photo Belga/Thierry Roge)

Partager l'article

14 juin 2017 - 17h25