Ixelles: deux établissements placés sous scellés partiels pour leur espace chicha

20060804 - DRANOUTER, BELGIUM : Spectators smoke a chicha water pipe during the Folk Music Festival of Dranouter, Friday 04 August 2006. BELGA PHOTO KURT DESPLENTER

La police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles a procédé durant la nuit de mardi à mercredi au contrôle de six établissements horeca en partenariat avec les services de l’urbanisme d’Ixelles ainsi que des partenaires externes. Plusieurs procès verbaux ont été dressés lors de cette action. Deux établissements ont été placés sous scellés partiels sur base du non-respect des règles d’urbanisme, interdisant l’utilisation de l’espace chicha tant que celui-ci ne répondra pas aux normes. D’autres constats ont été dressés notamment par le SPF Santé Publique et l’Inspection sociale, a indiqué mercredi la commune d’Ixelles.

« Ce n’est pas la première fois que nous effectuons ce type de contrôles conjoints. Ils sont d’une grande efficacité car nous pouvons agir sur plusieurs plans », a précisé Dominique Dufourny, bourgmestre d’Ixelles. « Il y a des établissements pour lesquels nous recevons des plaintes incessantes, d’autres qui ont déjà reçu des PV ou ont été mis sous scellés pour non-respect d’affectation. Certains sont depuis plusieurs années soupçonnés d’être exploités comme bars à chicha sans respecter les limites imposées pour l’espace fumoir, à savoir 25% de la surface totale. » (Belga)

Partager l'article

12 juillet 2017 - 11h06