facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Incendie à Neder-Over-Heembeek : les cinq personnes arrêtées ce matin ont été relâchées

Les cinq personnes arrêtées dans les environs immédiats de l’Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) à Neder-Over-Heembeek, à la suite de l’incendie volontaire survenu dans la nuit de dimanche à lundi vers 02H00 du matin, ont été remises en liberté après audition, a indiqué lundi vers 15H00 le parquet de Bruxelles. A ce stade, il n’a été procédé à aucune inculpation.

Le parquet de Bruxelles a saisi un juge d’instruction du chef d’incendie volontaire d’un immeuble et de dégradations par explosion. Le parquet et le juge d’instruction sont descendus sur les lieux. Différents experts ont été désignés. Les expertises sont en cours. A la demande du juge d’instruction, aucune information ne sera communiquée par rapport à la cause du sinistre. Afin de permettre à l’enquête de se dérouler dans la sérénité, aucun commentaire supplémentaire ne sera fait à ce stade, a précisé le parquet. En fonction de l’avancement de l’instruction, plus d’informations pourront cependant être communiquées par la suite.

LA PISTE TERRORISTE N’EST PAS CONFIRMÉE

Pour rappel, plusieurs auteurs ont forcé l’entrée du terrain de l’INCC au moyen de leur véhicule et ont pu atteindre l’aile abritant les laboratoires. Seules les clôtures ont été forcées. Des témoins disent avoir entendu des explosions, dont l’origine n’a pas encore pu être déterminée. L’hypothèse d’un acte terroriste n’est pas confirmée. L’enquête en cours envisage différentes pistes. Plusieurs individus peuvent avoir intérêt à faire disparaître des éléments à charge de leurs dossiers judiciaires.

Les cinq personnes interpellées ce matin ont été relâchées. C’est ce qu’a fait savoir le parquet bruxellois. Ils avaient été arrêtés ce matin dans les environs immédiats de l’Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC) à Neder-Over-Heembeek, à la suite de l’incendie volontaire survenu dans la nuit de dimanche à lundi vers 02H00 du matin, a indiqué lundi à 11H00 le parquet de Bruxelles en conférence de presse. Il n’y a eu aucun blessé. En raison de l’heure tardive, personne n’était présent dans le bâtiment. Le parquet a ouvert une enquête pour incendie volontaire et dégradation par explosions. (Belga)

Reportage : Elisabeth Groutars et Anaïs Letiexhe

 

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 juillet 2017 Un homme privé de liberté pour une bagarre au couteau ayant fait un blessé grave

Une violente bagarre a éclaté entre deux hommes vendredi en milieu de journée au coin du Parc Louise-Marie et de la rue de Bruxelles à Namur, a indiqué le parquet de Namur. L’un des deux hommes a été hospitalisé d’urgence pour une entaille qui lire plus

Belga

22 juillet 2017 Seize policiers afghans tués dans un bombardement américain

Seize policiers afghans ont été tués vendredi dans un bombardement américain sur la province du Helmand (sud), ont rapporté samedi à l’AFP des responsables de la police locale et de la province. La frappe aérienne, attestée par le siège lire plus

Belga

22 juillet 2017 Départs en vacances – Journée rouge sur les routes des vacances

Touring prévoit une journée rouge sur les routes, ce samedi, pour les départs en vacances. La période la plus chargée se situera entre 9h00 et 13h00. A 7h15, on notait la formation des premiers bouchons dans la vallée du Rhône, en France, sur l’A7 entr lire plus

Belga

22 juillet 2017 Colombie: des tombes précolombiennes mises au jour lors de travaux à Bogota

Huit tombes datant de la période précolombienne, et contenant des restes humains, ont été mises au jour dans un quartier populaire du sud de Bogota lors de travaux d’installation d’un nouveau transport par câble, a annoncé la mairie de la capitale. Les osseme lire plus

Belga

22 juillet 2017 Crise politique francophone – "Si Elio Di Rupo part, il n'y a plus de parti!", assène André Flahaut

« Si Elio Di Rupo part, il n’y a plus de parti! », estime le ministre PS du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles André Flahaut, dans un entretien publié par Sudpresse samedi. Alors que le président des socialistes a parfois été remis en question, lire plus

Belga

22 juillet 2017 Crise politique francophone – Le cdH a mis "énormément de freins" en matière de gouvernance, juge Paul Magnette

Selon Paul Magnette (PS), qui devrait bientôt quitter, forcé, ses fonctions de ministre-président wallon, le cdH a mis ces dernières années « énormément de freins » en matière de gouvernance et de transparence, peut-on lire dans un entretien publi lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/