facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Grève à la Haute Ecole Lucia de Brouckère : un accord a été trouvé

Un accord a été trouvé pour répondre aux revendications des étudiants à l’issue d’une réunion organisée en matinée au cabinet de Fadila Laanan en présence de représentants de la COCOF (Commission communautaire française) et du directeur de la Haute Ecole Lucia de Brouckère à Anderlecht, a indiqué vendredi après-midi Maxime Mori, président de la FEF (Fédération Etudiants francophones). Les professeurs ont quant à eux déposé vendredi un préavis de grève, a de son côté indiqué Fabienne Borin, technicienne administrative CGSP-Enseignement à la régionale de Bruxelles.

ACCORD

L’accord prévoit l’extension des heures d’ouverture du secrétariat, à savoir de 08H30 à 14H00, l’engagement d’une chargée de communication, l’obtention des fiches d’unités d’enseignement au plus tard le jeudi 10 novembre, et des deadlines pour la réunion de la commission de validation des programmes ainsi que pour l’organisation des stages. Lors d’une assemblée générale, les étudiants ont décidé de continuer les actions de grève l’après-midi et de réévaluer à la rentrée du congé de Toussaint si les engagements pris sont respectés.

NOUVEL ARRET DE TRAVAIL A LA RENTREE

Environ 200 étudiants se sont rassemblés devant l’entrée de l’établissement en matinée pour informer de leurs actions à travers la mise en place de barrages filtrants. Des professeurs ont également marqué un arrêt de travail en matinée en soutien aux étudiants. Un nouvel arrêt de travail aura lieu à la rentrée, le lundi 7 novembre de 13H30 à 14H30. A cette occasion, la question d’activer le préavis de grève sera étudiée lors d’une assemblée générale. Les professeurs se plaignent, tout comme les étudiants, des conditions de travail depuis la rentrée académique de septembre. Ils relèvent notamment des problèmes importants de communication et la vétusté des équipements. Dans le cadre d’une réduction du personnel nécessaire, ils critiquent entre autres la redistribution des attributions sans concertation en fonction des diplômes. Cela oblige des professeurs à refaire des cours dans des matières qui n’ont pas leur préférence. (Belga)

  • REPORTAGE de Marie-Noëlle Dinant et Béatrice Broutout

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 juin 2017 Le réseau Stib gratuit et renforcé pour Couleur Café

La Stib s’associera au festival Couleur Café qui s’installera pour la première fois au pied de l’Atomium du 30 juin au 2 juillet, en facilitant les déplacements des festivaliers. Ces derniers pourront emprunter gratuitement le réseau de la société bruxellois lire plus

Belga

27 juin 2017 Attentats à Bruxelles: les terroristes visaient également d'autres cibles

Les terroristes qui ont commis les attentats à Brussels Airport et à la station de métro Maelbeek le 22 mars 2016, visaient également d’autres lieux comme cibles potentielles. Cette constatation ressort d’une analyse de l’ordinateur portable retrouvé à Schae lire plus

Belga

27 juin 2017 Gastronomie: décès du grand chef étoilé Alain Senderens

Figure de la Nouvelle cuisine, connu pour sa passion de l’accord parfait entre mets et vins, le chef étoilé Alain Senderens est décédé à l’âge de 77 ans, a fait savoir lundi soir le critique gastronomique Gilles Pudlowski. « Il était l’un des der lire plus

Belga

27 juin 2017 Gênée par son acronyme WTF, la Fédération internationale de taekwondo change de nom

WTF? L’acronyme répandu sur les réseaux sociaux où il signifie « what the fuck » (« c’est quoi ce bordel »), est devenu dérangeant pour la Fédération internationale de taekwondo qui l’utilisait depuis 1973, au point de changer de nom. Fini, donc la World Taekwon lire plus

Belga

27 juin 2017 Japon: Kumano, la cité des pinceaux de maquillage

Poils d’écureuil, de chèvre, de cheval ou de blaireau, le Japonais Tesshu Takemori fait la différence en un instant et déroule alors les propriétés de chacun pour la confection de brosses et pinceaux de maquillage, 100% faits main. « Taille, forme, souplesse, lire plus

Belga

27 juin 2017 France: l'ancien Premier ministre Manuel Valls quitte le PS

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls annonce mardi qu’il « quitte le Parti socialiste ». « Je quitte le parti socialiste ou le parti socialiste me quitte, une partie de ma vie politique s’achève », a-t-il dit dans une interview à RTL mardi matin. Manuel Valls, 54 ans, a lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/