facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Grâce à ses divers mandats, Pascale Peraïta a gagné plus de 200.000 euros brut en 2016

peraita

L’ancienne présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles Pascale Peraïta (PS) est actuellement au coeur de la polémique autour du Samusocial, dont elle était directrice et administratrice-déléguée. Mais Pascale Peraïta n’a pas seulement obtenu des rémunérations via le Samusocial en 2015 et 2016 : elle a également été rémunérée pour plusieurs mandats qu’elle exerçait en lien de ses activités au CPAS, comme l’explique un document confié aux ministres bruxellois en charge de l’Aide aux personne Céline Fremault (cdH) et Pascal Smet (sp.a), et révélé par le quotidien L’Echo. Le journal précise d’ailleurs que les ministres de tutelle ont dû écrire à trois reprises à la Ville de Bruxelles avant d’obtenir les rémunérations exactes de Pascale Peraïta.

Tout d’abord, la militante socialiste était rémunérée à hauteur de 121.378 euros brut en 2016 pour son poste de présidente de CPAS. Ce montant est fixé par la loi en fonction du nombre d’habitants de la commune. En outre, elle touchait 32.689 euros brut pour son poste de présidente du conseil d’administration de l’hôpital Saint-Pierre et 20.227 euros brut pour sa place de vice-présidente du CHUB, une structure créée par Yvan Mayeur destinée à rapprocher les hôpitaux d’Erasme. Ces postes sont liés à son activité de présidente de CPAS.

Pascale Peraïta a également touché 12.541 euros brut en 2016 pour son titre de présidente de la société anonyme bruxelloise des habitations (SABH), une société anonyme de droit privée placée dans le giron du CPAS de la Ville de Bruxelles. Enfin, l’ancienne présidente du CPAS a touché 17.080 euros brut en 2016 pour sa place d’administratrice-déléguée au Samusocial. Ce qui fait un total de près de 200.000 euros brut, sans compter les avantages (voiture, téléphone, internet…).

Les autres mandats exercés par Pascale Peraïta le sont à titre bénévole, vu qu’elle excède la règle fixée des 150% du salaire d’un député. Ces chiffres risquent en tout cas d’être discutés lors de la prochaine commission d’enquête parlementaire menée pour faire la lumière sur le fonctionnement de l’ASBL Samusocial. (Gr.I., photo Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 juillet 2017 WTA Bucarest – Elise Mertens battue en finale du double

Associée à la Néerlandaise Demi Schuurs, Elise Mertens s’est inclinée en finale du double au tournoi de tennis WTA de Bucarest, en Roumanie, épreuve sur terre battue dotée de 250.000 dollars, dimanche. Elise Mertens et Demi Schuurs (N.2) ont ét lire plus

Belga

23 juillet 2017 Sida: la conférence de Paris appelle au maintien de l'aide financière américaine

Les organisateurs de la conférence internationale de recherche sur le sida, qui s’ouvre dimanche à Paris, ont appelé les Etats-Unis, premier contributeur dans la lutte contre l’épidémie, à « rester engagés » financièrement, alors que le pr lire plus

Belga

23 juillet 2017 Iran: renforcement des liens militaires avec l'Irak, attachement à son "unité"

Téhéran et Bagdad ont signé dimanche un accord préliminaire pour renforcer la coopération militaire entre les deux pays voisins et affirmé leur attachement à l' »unité » de l’Irak, a rapporté l’agence de presse officielle iranienne Irna. L lire plus

Belga

23 juillet 2017 Mondiaux de natation – Sarah Sjöström devient la première femme à nager le 100m libre en moins de 52 secondes

Sarah Sjöström a pulvérisé le record du monde du 100m libre, dimanche, en finale du 4x100m libre dames. Première relayeuse suédoise, Sjöström a signé un chrono de 51.71. Elle devient la première nageuse à passer sous les 52 seconde lire plus

Belga

23 juillet 2017 Un Jordanien tué et un Israélien blessé à l'ambassade d'Israël à Amman

Un Jordanien a été tué et un Israélien blessé lors d’un « incident » survenu dimanche à l’ambassade d’Israël à Amman, a indiqué une source des services de sécurité jordaniens. « Un Jordanien a été tué et un lire plus

Belga

23 juillet 2017 Conflit en Syrie – La ville d'Idleb sous contrôle djihadiste après le retrait d'un groupe rebelle rival

La ville d’Idleb dans le nord-ouest syrien est passée dimanche sous le contrôle de jihadistes après le retrait d’un groupe rebelle rival, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Ce rebondissement intervient deux jours après un accord de trêve qui lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/