facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Fusillade Champs-Elysées : un avis de recherche visant un homme signalé par la Belgique transmis à la France

belgaimage-109637126-full

L’homme signalé jeudi par les services belges à leurs homologues français, soupçonné d’avoir voulu se rendre en France, touchée jeudi soir par un attentat sur les Champs-Elysées, s’est présenté dans un commissariat d’Anvers, a indiqué le porte-parole du ministère français de l’Intérieur vendredi.

« L’homme faisant l’objet d’un avis de recherche diffusé par les autorités belges s’est présenté dans un commissariat d’Anvers » (nord de la Belgique), a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère Pierre-Henry Brandet. Interrogé sur cette fiche de recherche sur la radio Europe 1, M. Brandet en avait confirmé l’existence tout en s’interrogeant sur un lien avec l’attaque commise jeudi soir sur les Champs-Élysées, au cours duquel un policier a été tué, deux autres fonctionnaires de police blessés ainsi qu’une touriste étrangère.

L’assaillant, un Français de 39 ans, a été tué par les policiers. L’homme signalé par les Belges « est-il lié de près ou de loin à ce qui s’est passé sur les Champs-Élysées? Je ne peux pas vous le dire (…), il y a un certain nombre d’informations à vérifier », avait-il indiqué avant d’ajouter: « on ne peut se permettre de fermer aucune porte. » Selon un porte-parole du parquet fédéral belge, interrogé vendredi par l’AFP, « tout ce que qu’on peut dire, c’est qu’à l’heure actuelle, à 09h15 ce matin, il n’y a pas de lien entre cet événement (la fusillade à Paris, ndlr) et la Belgique », même si « l’enquête se poursuit activement en étroite collaboration avec les enquêteurs français ».

Selon une source proche de l’enquête sur la fusillade des Champs-Élysées, l’homme signalé par les Belges, âgé de 35 ans et présenté comme « très dangereux », devait être entendu dans un dossier belge.

Lors d’une perquisition, les autorités belges avaient trouvé un billet de train Thalys pour la France en date du 20 avril 2017, des armes à feu et des cagoules.

(Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 avril 2017 Fed Cup: Mertens bat Vesnina, la Belgique mène 1-2 en Russie

La Belgique mène 1-2 en Russie en barrages pour la montée au sein du Groupe mondial I de Fed Cup après qu’Elise Mertens (WYA 66) a battu Elena Vesnina (WTA 15) 6-4, 1-6, 6-2 en 1h52 dans le 3e simple, dimanche sur la terre battue indoor de la Small Sports Arena « Luzhniki » de Mos lire plus

Belga

23 avril 2017 Taxation des plus-values: Beke ne veut pas d'une majorité de rechange avec le sp.a

Le président du CD&V, Wouter Beke, a décliné dimanche l’invitation du sp.a à former une majorité de rechange pour voter la taxation des plus-values. « La ficelle est un peu grosse. Dans les gouvernements précédents, les socialistes étaient l lire plus

Belga

23 avril 2017 Migrants: un procureur italien dit avoir "des preuves" contre les ONG

Un procureur italien a affirmé avoir « des preuves » que des navires humanitaires qui secourent des migrants en Méditerranée étaient en contact direct avec des trafiquants d’êtres humains en Libye. « Nous avons des preuves qu’il existe des contacts directs entre certai lire plus

Belga

23 avril 2017 La Néerlandaise Anna Van Der Breggen a remporté la 1ère édition féminine de Liège-Bastogne-Liège

La Néerlandaise Anna Van Der Breggen (Boels-Dolmans) a remporté en solitaire la première édition de Liège-Bastogne-Liège féminine dont on a disputé dimanche la première édition entre Bastogne et Liège sur la distance de 135 lire plus

Belga

23 avril 2017 Présidentielle française: les affiches de Marine Le Pen absentes des bureaux de vote à l'étranger

Les affiches de la candidate de l’extrême droite française Marine Le Pen n’ont pas pu être apposées dans les bureaux de vote à l’étranger, faute d’avoir été fournies dans les délais légaux, selon le gouvernement. « Les affiches sont lire plus

Belga

23 avril 2017 La police revendique plus de moyens à Liège-Bastogne-Liège

Les représentants syndicaux CGSP, CSC et SNPS de la police ont pris la parole sur le podium du départ de la course cycliste Liège-Bastogne-Liège dimanche. Ils revendiquent plus de moyens à travers un plan de refinancement intitulé Octopus 2. Initialement, le lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/