Fusillade à Saint-Josse : une enquête judiciaire ouverte, 5 personnes impliquées dont 1 mineur

FLICLe parquet de Bruxelles a ouvert une enquête judiciaire sur les circonstances de la fusillade qui a éclaté samedi, peu avant 14h00, rue de la Ferme, à Saint-Josse-ten-Noode, a-t-il indiqué dimanche. Cinq personnes ont été impliquées dans l’échange de coups de feu. Trois d’entre elles ont été blessées. Une des trois personnes a pu quitter l’hôpital.

Le bourgmestre de Saint-Josse avait indiqué sur foi de premiers témoignages, immédiatement après les faits, que la fusillade était liée à un conflit entre ressortissants des communautés russe et tchétchène, mais cette analyse paraît quelque peu exagérée, aux yeux du parquet. « Tout indique qu’elle résulte d’une querelle de voisinage qui a mal tourné », a commenté le porte-parole du parquet. « Apparemment, il y avait une querelle au moins depuis un mois entre deux familles qui occupent le même immeuble. Celle-ci a dégénéré samedi alors que les fils des deux familles étaient présents. » La manière dont les faits se sont déroulés précisément n’est pas encore claire. Selon le parquet, cinq personnes seraient impliquées dans la fusillade, au rang desquelles un mineur d’âge qui sera déféré devant le juge de la jeunesse. « Les quatre autres seront mises à la disposition du juge d’instruction qui a été saisi pour tentative de meurtre et coups volontaires et blessures« , a encore dit le porte-parole du parquet. (Belga)

Partager l'article

28 mai 2017 - 13h29