Firdaous, l’adolescente disparue à Uccle, avait été fichée par l’OCAM

Depuis le 24 mai dernier, Firdaous Bouhaltite Soulaïmane, une adolescente de 14 ans originaire d’Uccle, a disparu. La police fédérale et Child Focus ont lancé un avis de recherche mais la jeune fille, qui devait se rendre au lycée Guy Cudell de Saint-Josse, reste introuvable. Cette disparition a été jugée inquiétante et le parquet fédéral a confirmé trois jours plus tard que l’hypothèse d’une radication est « activement envisagée ». Un départ en Syrie n’est pas non plus à exclure, mais aucun élément ne l’atteste actuellement.

La soeur de Firdaous, Yousra, a été arrêtée le jour de la disparition de sa cadette, et mise sous mandat d’arrêt avec son compagnon de 22 ans dans le cadre d’un dossier de terrorisme. Et selon nos confrères de la RTBF, Yousra, partie en Syrie entre 2015 et l’été 2016, aurait eu une influence sur sa soeur. Les deux filles auraient longtemps échangé avec des djihadistes, notamment des Verviétois présents en Syrie et des personnes restées en France ou en Belgique. Elles auraient également discuté avec Chaimae, la soeur d’un djihadiste tué à Verviers lors de l’assaut des unités spéciales du 15 janvier 2015.

La RTBF affirme également que ces messages ont alerté les services de sécurité qui ont fiché Firdaous à l’époque. Cette dernière s’était vue retirer ses papiers d’identité par le ministre de l’Intérieur, sur recommandation de l’OCAM (Organe de coordination pour l’analyse de la menace). Personne ne sait aujourd’hui où l’adolescente de 14 ans se trouve.

La police invite toute personne ayant des informations sur ce dossier à appeler le numéro gratuit 0800/30.300 ou les services de Child Focus au 116 000. (Gr.I., photos Police fédérale)

Partager l'article

30 mai 2017 - 18h56