Fadila Laanan : “Soit je suis dans les têtes de liste, soit je ne serai pas candidate aux communales”

Fadila Laanan (PS), secrétaire d’État à la Région bruxelloise en charge de la Propreté publique et de la Recherche scientifique, a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw ce lundi dans L’Interview.

La conseillère communale d’Anderlecht évoque notamment la polémique autour de l’incinération de déchets non-triés par Bruxelles-Propreté : « Il arrive qu’exceptionnellement, des déchets non-triés soient envoyés à l’incinérateur. C’est un ratio de 1,5 sur 1000. Et on peut évidemment faire mieux », explique Fadila Laanan. Elle affirme ainsi que ces déchets incinérés sont pour la plupart des déchets qui ont été récoltés sur un appel des riverains face à des déchets sauvages. « Nous devons trouver la bonne solution entre les problèmes d’hygiène et les problèmes de tri. On doit faire l’équilibre entre les choses. Nous souhaitons évidemment améliorer cela ».

Elle revient aussi sur la future Cité des sciences, qui va être mise en place dans la capitale dans les prochaines années. « Cette Cité des sciences devrait permettre de sensibiliser les jeunes à la science. C’est un marché important pour la Région bruxelloise. Elle devrait être un lieu particulier en Région bruxelloise, qui doit encore être déterminé », confirme-t-elle.

Enfin, concernant sa possible candidature aux prochaines élections communales, en octobre 2018, la conseillère communale d’Anderlecht reste claire : « Soit je suis dans les deux premiers de la liste PS à Anderlecht, soit je ne serai pas candidate aux élections communales », lance-t-elle.

Trouvez un emploi avec Stepstone :