Etudes de médecine: une vague de blouses blanches déferle chez Maggie De Block

Environ 600 étudiants en médecine francophones, vêtus de blouses blanches, ont manifesté vendredi après-midi sous la pluie et le vent pour réclamer une solution pour la “double cohorte”.

Deux promotions d’étudiants en médecine seront en effet diplômées en 2018, la durée de leurs études étant passée de 7 à 6 ans en 2012. Devant le cabinet de la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, ils ont exprimé leur mécontentement et exigé une place de stage de qualité pour tous.

Ils revendiquent une place de stage de qualité pour l’ensemble de la double cohorte, qui craint d’avoir “étudié pour chômer“. Près de 2.000 étudiants francophones, soit deux promotions, termineront leur formation de base en médecine en 2018. Ils devront ensuite choisir une spécialisation, synonyme de stages, qui peut durer jusqu’à six ans. Un nombre accru de places de stage et de maîtres de stage seront dès lors nécessaires.

En décembre 2016, une note de la cellule planification de l’offre des professions de soins de santé du SPF Santé publique estimait le déficit de places de stage en 2018, dû à cette double cohorte, à 1.505 en Belgique, dont 1.061 en Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette situation est connue depuis six ans au moins mais aucune solution n’a encore été dégagée, dénoncent les étudiants.

• Images de Charles Carpreau

avec Belga

Partager l'article

20 octobre 2017 - 16h47