Ecolo et Groen demandent une commission d’enquête parlementaire sur le Samusocial

Alain Maron

Les écologistes bruxellois demandent la mise sur pied d’une commission d’enquête au parlement bruxellois sur la gestion du Samusocial et la rémunération des administrateurs. Selon le député Ecolo Alain Maron, les deux formations écologistes ont adressé mardi après-midi un courrier au président de l’assemblée bruxelloise Charles Picqué, « pour demander la mise en place dans les plus brefs délais d’une commission d’enquête afin de faire toute la lumière sur ces questions ».

À leurs yeux, le sujet prend de l’ampleur, mais le Samusocial et ses responsables semblent nourrir « un brouillard épais » autour de la gestion globale de l’asbl et aussi autour des rémunérations des administrateurs, dont celles du bourgmestre de la Ville Yvan Mayeur et de l’administratrice-déléguée Pascale Peraita (ndlr: qui a démissionné du bureau de l’asbl vendredi dernier).

Selon la RTBF, qui dit être entrée en possession des « vrais chiffres » de la répartition des jetons de présence de l’asbl pour 2015 et 2016, l’an dernier, Pascale Peraïta a perçu dans ce contexte 11×1400 euros et 1×1680 euros soit un total de 17.080 euros (bruts). Yvan Mayeur a pour sa part empoché 12×1400 euros, soit 16.800 euros (bruts). « En 2015, Pascale Peraïta comme Yvan Mayeur ont perçu 18.900 euros (bruts) sur 12 mois. 12 mois, donc, et pas 10 comme prétendu par le tandem Degueldre-Peraïta », a soutenu la RTBF, sur son site web, mardi après-midi. (Belga)

Partager l'article

06 juin 2017 - 17h08