Du changement à l’Ommegang : le cortège aura lieu les mercredi 5 et vendredi 7 juillet

Le cortège de l’Ommegang aura lieu cette année les mercredi et vendredi 5 et 7 juillet dans le centre de la capitale, et non le mardi et jeudi comme le veut la tradition. L’objectif est de faire participer davantage les familles à la reconstitution historique et que l’événement soit visible par le plus grand nombre, a annoncé mercredi Paul Le Grand, président de l’événement, au Palais du Coudenberg.

Plus de 1.400 figurants reconstitueront à nouveau la gigantesque procession religieuse réalisée en 1549 en l’honneur de Charles Quint et son fils, de passage à Bruxelles. Le cortège représentait déjà à l’époque « une véritable vitrine de la société bruxelloise », tous les corps constitués y participant. 700 personnes défileront dans les rues de Bruxelles en soirée pour atteindre la Grand-Place illuminée, où débutera le spectacle de l’Ommegang à 21h00, pour 2.000 spectateurs.

C’est à nouveau le Français Stéphane Bern qui sera l’invité d’honneur et la voix francophone de cette édition, interprétant le rôle du Héraut, porteur de messages. Parallèlement, le Village Renaissance et son marché ainsi que les joutes équestres seront installés au Parc royal de midi à 21h00, de mercredi à samedi.

« 2016 a été une année noire mais pleine d’espoir grâce au dynamisme de nombreux acteurs locaux. Bruxelles a actuellement besoin de beaucoup de choses mais a aussi besoin de cet événement. L’image de la Grand-Place la plus connue est d’ailleurs celle de l’Ommegang », a souligné l’échevin du Tourisme Philippe Close. « C’est un grand puzzle de 1.500 pièces qui retrace le défilé de représentants durant des heures devant l’empereur. C’est aussi un symbole d’unité, de solidarité et d’indépendance qu’il est encore plus important d’affirmer à notre époque », a noté pour sa part le metteur en scène, Giles Daoust.

Les éditions précédentes ont attiré plus de 20% des réservations depuis l’étranger, souligne encore Paul Le Grand qui accorde une importance particulière à mettre un pays à l’honneur. Cette édition accueillera ainsi Cuba, afin de célébrer le 115e anniversaire des relations diplomatiques ininterrompues entre la mère patrie de Fidel Castro et la Belgique. (Belga, photo Belga/Nicolas Maeterlinck)

Partager l'article

31 mai 2017 - 15h30