facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Douze membres du groupe anarchiste La Cavale renvoyés devant le tribunal correctionnel

Illustration picture shows the jury composition before the start of the assize trial of Rabiaa Bouras before the assize court of Brussels Capital for the murder of Tarik Hmyed. BELGA PHOTO ERIC LALMAND

La chambre du conseil de Bruxelles a décidé lundi de renvoyer douze membres présumés du groupe anarchiste « La Cavale », sur les 14 inquiétés, devant le tribunal correctionnel, a indiqué lundi le parquet fédéral.

Le parquet fédéral accuse neuf personnes d’appartenance à un groupe terroriste et de participation aux activités d’un groupe terroriste, dont trois comme dirigeants. La chambre du conseil n’a pas retenu le caractère terroriste des infractions et a requalifié les inculpations en rapport. Les trois « dirigeants » présumés sont dès lors poursuivis en qualité de chef de bande ou provocateur. L’ensemble des individus sont poursuivis par le parquet fédéral pour quelque 150 faits commis entre 2008 et 2013, notamment des incendies, des coups à agents de police, des vols, du vandalisme et des manifestations non autorisées. Le dossier avait été introduit devant la chambre du conseil en mai 2016 mais reporté pour enquête complémentaire.

Fin 2008, le parquet fédéral avait ouvert une enquête pour de potentiels faits de terrorisme au sein du milieu anarchiste bruxellois, plus précisément d’un groupe de personnes qui se nomme « La Cavale ». L’enquête s’est concentrée sur des actions qui ont eu lieu cette année-là autour notamment de la construction d’un nouveau centre fermé pour réfugiés à Steenokkerzeel, des institutions européennes, de l’Otan, de l’expulsion de sans-papiers ou encore du projet de prison à Haren. Le groupe est également suspecté de prendre pour cible différents symboles d’autorité et du capitalisme, comme les commissariats de police, les grands centres commerciaux et des entreprises.

Dans le cadre du projet de la prison de Haren, des graffitis et des bris de vitres ont été constatés au domicile privé du ministre-président du gouvernement bruxellois Rudi Vervoort et au bureau d’architecture Philemon Wachterlaer, responsable des plans du futur établissement pénitentiaire. Le feu a été bouté sur le chantier d’un entrepreneur et dans le domaine privé de l’architecte. (Belga, photo Belga/Eric Lalmand)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 août 2017 L'OCAM maintient le niveau d'alerte à 3 en Belgique

L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) maintient le niveau d’alerte terroriste à 3 (sur une échelle de 4) pour l’ensemble de la Belgique, a indiqué vendredi matin un porte-parole du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. Une évaluation a ét lire plus

Belga

18 août 2017 La Commission européenne partage le deuil des Espagnols

Les drapeaux des bâtiments de la Commission européenne à Bruxelles ont été mis en berne vendredi matin après les attentats qui ont frappé la veille Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne. « Nos drapeaux à mi-mât ap lire plus

Belga

18 août 2017 En 2015, entre 120 et 139 Espagnols sont partis faire le djihad

L’Espagne comptait, en novembre 2015, entre 120 et 139 « foreign fighters » (FF), soit des terroristes partis combattre à l’étranger, selon un rapport du Centre international du contre-terrorisme de La Haye (ICCT), datant de 2016. Un nombre relativement faible par rapport à la Bel lire plus

Belga

18 août 2017 "Pas de ramifications" en France pour l'instant

Les autorités françaises n’ont pour l’instant pas décelé de « ramifications » en France des attentats qui ont frappé Barcelone et Cambrils, en Espagne, a annoncé vendredi le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb. « Nous ne croyons lire plus

Belga

18 août 2017 Au moins 24 nationalités parmi les morts et les blessés des attentats en Catalogne

Les victimes des attentats qui ont frappé jeudi Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne, sont au moins de 24 nationalités différentes, selon les autorités catalanes. Une Belge fait partie des 13 personnes décédées et au moins lire plus

Belga

18 août 2017 Nouvelle évacuation de campements de migrants dans le nord de Paris

Plus d’un millier de migrants ont été évacués vendredi matin de campements sauvages installés depuis plusieurs semaines porte de La Chapelle, dans le nord de Paris, la 35e opération du genre en deux ans dans la capitale. Dès l’aube, sous la pluie, 350 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/