Deux jeunes bruxellois réalisent le 1er documentaire sur la plus grande prison d’Afrique de l’ouest

Nicolas Franchomme et Alexis Hotton, deux anciens étudiants de l’ULB se sont lancés dans la réalisation de documentaires, en lançant l’ASBL « TerraTerre Films« . Leur premier film s’appelle « Dans l’Ombre« , il évoque le quotidiens des détenus dans le plus gros établissement pénitentiaire d’Afrique, la prison d’Abidjan en Cote d’Ivoire, construite sur un modèle français. Les deux jeunes réalisateurs étaient les invités de M le Mag de la Rédac.

Synospis

Reléguée aux frontières du quartier populaire de Yopougon et de la forêt vierge du Banco, la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) repose loin des regards, dans l’ombre de la capitale ivoirienne. Bâtie sur un modèle européen dans les années 70, cette institution pénitentiaire, la plus grande de côte d’Ivoire, compte jusqu’à 5.000 détenus pour une capacité initiale de 1.500 places. Pourtant, la vie s’organise au quotidien et une certaine stabilité existe au sein de la MACA. A travers les portraits de gardiens et de détenus issus des différentes sections de la prison, « Dans l’ombre » présente la première immersion filmée au coeur de ce système de solidarités conflictuelles.

 

 

Partager l'article

06 juin 2017 - 19h25