Des chats illégalement importés du Maroc provoquent un risque sanitaire lié à la rage en Région bruxelloise

Petit chat

La Fédération des Associations des Médecins Généralistes de Bruxelles annonce par voie de communiqué qu’une enquête relative à l’importation illégale de chats en provenance du Maroc montre que la Région de Bruxelles-Capitale et plus particulièrement la commune de Woluwe-Saint-Lambert, pourraient être concernées par un risque sanitaire dû à la rage.

Ces chats pourraient en effet être porteurs de la rage et risquent de causer des problèmes sanitaires dans la région. La fédération prévient ainsi qu’en cas de contact à risque avec un animal suspect (soit un animal provenant d’une région dans laquelle la rage est endémique ou importé en Belgique depuis moins de 12 mois), les personnes victimes de ces morsures doivent aller chez le médecin le plus proche, qui s’occupera de nettoyer la plaie et administrer une série de doses du vaccin antirabique ainsi que des immunoglobines selon l’indication.

Si vous découvrez un cas suspect de rage, vous devez déclarer ce cas au Service d’Inspection d’Hygiène compétent pour la région de Bruxelles-Capitale dans les 24 heures, au numéro suivant (0478/77 77 08) ou par e-mail : notif-hyg@ccc.brussels.