Des Bruxellois veulent lancer une nouvelle sitcom humoristique belge : Open Space Invaders

Open Space Invaders - Photo Tournage et Logo

Kamal Messaoudi et Lyonel Alzetta ont un rêve : réaliser une nouvelle sitcom humoristique 100% belge sur l’univers des années ’80. Un mélange des séries « Friends » et « Stranger Things », tournée devant un public prêt à rire à gorges déployées devant cette pièce de théâtre à la sauce contemporaine. Les références aux années ’80 sont ainsi nombreuses, des films de science-fiction de l’époque en passant par les jeux vidéo qui ont forgé l’imaginaire de ces garçons biberonnés à la pop culture de l’époque. Bienvenue dans « Open Space Invaders » !

Pour concrétiser ce rêve, ils ont réuni une équipe de geeks autour d’eux pour mettre en place un projet solide, digne des meilleures productions américaines. Avec Julien Hassid, leur comparse de Flash Raccoon et futur réalisateur, Julien Fouya (showrunner) et Emeline Fouya (productrice exécutive), tous deux de la société Fouya Productions, Kamal Messaoudi et Lyonel Alzetta ont fait appel au public en lançant un crowdfunding sur Kiss Kiss Bank Bank.

L’objectif ? Obtenir au moins 15.000 euros pour réaliser un premier court-métrage présentant les personnages de cette série qu’ils espèrent ensuite faire durer grâce au soutien du public. « Pour l’instant, on aimerait tourner un premier court-métrage (voire plusieurs), de cinq à dix minutes. Et on proposera alors ces court-métrages en projection pour les personnes qui ont financé ce projet », nous explique Kamal Messaoudi. « Le but, c’est d’engager le public dans notre projet, leur montrer notre univers et les personnages. Et après, notre but ultime est évidemment de pouvoir tourner des épisodes comme dans une vraie sitcom, avec le public présent durant le tournage ».

Les co-créateurs de la série ont déjà une idée de leur scénario principal, mais ils n’ont pas encore entamé l’écriture des court-métrages et futurs épisodes de la série. « On veut attendre de voir ce que le crowdfunding va donner. Dès que la période de financement sera terminée, on commencera à écrire », confirme Kamal Messaoudi. « On a déjà développé les caractères de tous nos personnages, on veut réaliser un contenu délirant. Le but c’est de rester dans la fibre nostalgique des années ’80 et dans un langage geek, sans trop en faire. On ne va pas parler de code informatique, mais juste de jeux vidéos, de séries, de films… »

Le but est donc d’attirer le public dans cet univers et d’ensuite faire grandir la série au fur et à mesure. « La sitcom ne se fait quasiment plus en Europe. On souhaite réhabiliter le genre avec une équipe de production qui nous suit dès le départ. On aimerait évidemment être diffusé sur une plateforme connectée ou en télévision, mais d’abord, on pense au public », sourit le co-créateur d’Open Space Invaders.

La série se déroulera « dans un garage de start-up, à la Steve Jobs », et proposera également des décors secondaires, selon le financement total du public sur Kiss Kiss Bank Bank. L’objectif est donc d’arriver à 15.000 euros, et plus si affinités, d’ici le 28 juin prochain. Les jeunes cinéastes belges comptent désormais sur le soutien des fans des années ’80 ! (Gr.I., photo Open Space Invaders)

 

Partager l'article

22 mai 2017 - 15h13