facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Crise politique : « On avance mais ce n’est pas gagné », nouvelle réunion prévue ce mardi

cdH chairman Benoit Lutgen arrives for a meeting between the chairmen of French-speaking Christian democrat humanist cdH, French-speaking green party Ecolo and French-speaking liberals MR in Brussels, Thursday 06 July 2017. cdH invited other parties to find new majorities without socialists in regional governments. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

« On avance » même si « ce n’est pas gagné » et la discussion est ouverte, a affirmé jeudi soir la co-présidente d’Ecolo, Zakia Khattabi, à l’issue d’une réunion avec ses homologues du MR et du cdH destinée à tenter de trouver une solution à la crise politique qui frappe depuis plus de deux semaines les gouvernements des entités fédérées francophones.

Cette première rencontre dans ce format est axée sur la réforme de la gouvernance et le « renouveau démocratique ». Elle sera suivie par une autre, mardi prochain à Namur, a annoncé Mme Khattabi. « Ces quelques heures de discussions ont permis de faire l’état des lieux sur deux tiers ou trois quarts des 85 points liés à la gouvernance et on continuera le travail la semaine prochaine », a pour sa part déclaré à la presse le président du MR, Olivier Chastel. « On a un certain nombre de points de convergence, par rapport à la limitation du nombre de mandats, de structures, de transparence en politique. Il reste, c’est sûr un certain nombre de points sur lesquels on n’est pas tous d’accord« , a-t-il ajouté.

M. Chastel a insisté sur la nécessité d’avoir « des gouvernements qui fonctionnent » en faisant référence aux divisions croissantes qui se manifestent au sein du gouvernement wallon – notamment à propos de la suppression de la redevance télévision en Wallonie.

Le chef de file du cdH, Benoît Lutgen, a quant à lui assuré que des progrès avaient été enregistrés jeudi lors des discussions – dont il a pris l’initiative – avec ses homologues libéral et écologistes, qu’il a qualifiées de « positives », « constructives » et « respectueuses ». (avec Belga, photo Belga/Nicolas Maeterlinck)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Publifin – Douze nouveaux administrateurs dans le CA de Finanpart

L’assemblée générale extraordinaire de Finanpart, filiale financière de Nethys, a acté mardi la démission des trois administrateurs issus du management de Nethys (Bénédicte Bayer, Gil Simon et Pol Heyse) puis l’installation de douze nouveaux ad lire plus

Belga

22 août 2017 Crise au Venezuela – Le président Maduro veut faire arrêter l'ex-procureure générale en fuite

Le Venezuela va émettre un mandat d’arrêt international contre l’ex-procureure générale Luisa Ortega, devenue une des principales opposantes au président Nicolas Maduro et qui a quitté mardi la Colombie pour le Brésil, a annoncé le chef de l’Eta lire plus

Belga

22 août 2017 Grève à la prison de Louvain pour protester contre un manque d'effectifs

L’équipe de l’après-midi de la prison de Louvain central n’a pas pris son service, mardi à 14h, afin de protester contre un manque de personnel, selon une information de VTM confirmée par le syndicat socialiste CGSP-ACOD. Le personnel travaillera en service réduit lire plus

Belga

22 août 2017 L'Iran dément une opération avec la Turquie contre les rebelles kurdes en Irak

Les Gardiens de la révolution en Iran ont nié mardi les dires de la Turquie selon lesquels les deux pays planifiaient une opération conjointe contre les rebelles kurdes en Irak. « Nous n’avons prévu aucune opération hors des frontières de l’Iran », a assur lire plus

Belga

22 août 2017 Les conséquences de la grèvede Swissport seront encore sensibles mercredi

Même si un accord est conclu entre la direction de Swissport et les syndicats, les conséquences de la grève se feront encore sentir mercredi. « Nous maintenons le conseil de voyager autant que possible avec un bagage à main », explique Nathalie Van Impe, porte-parole de Brus lire plus

Belga

22 août 2017 L'imam de Ripoll a voyagé plusieurs fois vers la Belgique

L’imam espagnol Abdelbaki Es Satty, qui est suspecté d’être le cerveau des attentats de Barcelone et de Cambrills, n’a pas uniquement séjourné de janvier à mars 2016 en Belgique mais s’est rendu plusieurs fois dans le pays ainsi qu’en France, indique mardi la VRT se lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/