Criminalité en baisse dans les transports publics bruxellois

metroLes faits criminels recensés dans les transports en commun à Bruxelles ont baissé de 23% en 2016, selon les derniers chiffres de la police, concernant la STIB et la SNCB, cités par La Libre Belgique et La Dernière Heure vendredi. Les cas de violence sexuelle ont toutefois beaucoup progressé.

Quelque 1.576 faits ont été comptabilisés dans l’ensemble des zones de police de Bruxelles l’an dernier. Cinq types de faits sur six sont en baisse. Seuls les cas de violence sexuelle ont progressé de 38%. Les trois types de faits récurrents sont la violence physique (527), la violence psychique (462) et le vol avec violence sans arme (456). La raison de la baisse généralisée des chiffres est le renforcement de la sécurité aux abords et au sein des transports en commun. L’apport de policiers pour les patrouilles récurrentes depuis 2-3 ans porte aussi ses fruits. (Belga)

Partager l'article

14 juillet 2017 - 07h55