Coup de filet dans les milieux nigérians de la prostitution : cinq personnes arrêtées

La division de recherche traite des êtres humains de la police judiciaire fédérale de Bruxelles a, en collaboration avec la zone de police locale Bruxelles Nord, démantelé un important réseau criminel qui se livrait à de la traite des êtres humains par le biais de la prostitution dans le quartier nord de Bruxelles, indique-t-elle dans un communiqué jeudi.

L’enquête, la plus importante du genre, s’est étendue sur plusieurs mois. Cinq suspects, dont un suspect principal, ont été déférés devant le juge d’instruction. Le parquet de Bruxelles avait déjà annoncé jeudi que des perquisitions avaient été menées dans un quartier de Schaerbeek, en lien avec la prostitution.

28 maisons closes ont été fermées suite à cette opération de police. Le réseau opérait le plus souvent la nuit, avec parfois des filles très jeunes. Les suspects étaient issus des milieux nigérians de la prostitution.

Reportage de David Courier et Thierry Dubocquet

Partager l'article

11 mai 2017 - 18h03