Conflit au stade Machtens : le White Star accuse le RWDM, le club molenbeekois réplique

Illustration picture shows the Edmond Machtens Stadium during the Croky Cup first round game between RWDM and Wambeek, in Brussels, Saturday 30 July 2016. RWDM won 2-1. BELGA PHOTO KRISTOF VAN ACCOM

Le conflit au stade Edmond Machtens de Molenbeek entre le RWDM et le White Star est loin de se terminer… Depuis le 27 juin dernier, et l’annonce de la commune de Molenbeek qu’une convention d’occupation n’a été signée qu’avec le RWDM, club historique de la commune actuellement actif en Division 2 amateurs, le White Star réplique devant les tribunaux, affirmant que le club originaire de Woluwe peut également occuper le stade. Une audience devant le tribubal de 1ère instance de Bruxelles est prévue le 7 septembre prochain concernant ce conflit mais en attendant, le flou persiste quant à savoir quel(s) club(s) peu(ven)t occuper le stade jusqu’au traitement du fond de l’affaire.

Et jusqu’à présent, la cohabitation entre le RWDM et le White Star ne se passe pas au mieux : après l’affaire des panneaux publicitaires et bâches du White Star retirées par des supporters et représentants du RWDM, un acte que le club molenbeekois nie et qualifie de « nettoyage du stade laissé à l’abandon », voici que le White Star réplique en affirmant que le RWDM a délibérément placé un match amical de son équipe réserve face à l’Union Saint-Gilloise, ce mercredi, alors que l’entraînement des jeunes du club était prévu au même endroit, quasiment à la même heure. Le communiqué du White Star dénonce « l’arrogance de certains dirigeants du RWDM » et met en demeure la bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans (MR) et l’échevine chargée de la Jeunesse Sarah Turine (Ecolo-Groen) « de veiller à ce que les décisions de justice bien connues par eux, soient respectés. Tout comme les droits de notre club et de nos jeunes à pratiquer sereinement leur activité ».

Du côté du club molenbeekois, on s’étonne de ce nouveau communiqué. « Nous avons une convention signée avec la commune de Molenbeek confirmant que nous sommes les seuls occupants de ce stade Edmond Machtens« , assène le manager du club Thierry Dailly. « Cela fait deux semaines que nos jeunes sont là, cela fait une semaine que ce match amical de l’équipe réserve contre l’Union est prévu. Et même si ce match n’a pas lieu, un entraînement était de toute manière prévu au stade. Donc, le planning était déjà pris ». Le manager du RWDM ajoute que « 700 garçons et 200 filles s’entraînent sous notre maillot depuis deux semaines » et qu’il n’y a « plus de place » pour un autre club et d’autres entraînements. « Il nous faut déjà un terrain de plus », ajoute-t-il.

Le conflit risque donc de perdurer à Molenbeek… Ce samedi (19h00), le RWDM jouera son match du 3e tour de la Coupe de Belgique contre Londerzeel, au stade Machtens, alors que le White Star saura cette semaine s’il peut jouer son match du 3e tour de la Coupe dans cette même enceinte, face au Sporting Bruxelles, ce dimanche (16h00).

Gr.I., photo Belga/Kristof Van Accom

Partager l'article

09 août 2017 - 16h00