facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Othman Akzinnay a été interpellé puis remis en liberté dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Bruxelles

20131104 - BRUSSELS, BELGIUM: Illustration picture shows a lawyer at the Assize Court of Brussels, Monday 04 November 2013. BELGA PHOTO ERIC LALMAND

Othman Akzinnay, une des douze personnes interpellées mardi à l’issue d’une série de perquisitions menées dans le cadre de l’enquête relative aux attentats de Bruxelles et Zaventem du 22 mars 2016, a été remis en liberté le jour-même, a indiqué son avocat Me Isa Gultaslar, qui confirme ainsi une information parue dans le quotidien La Capitale. Othman Akzinnay avait été condamné vendredi dernier à dix ans de prison par la cour d’appel de Bruxelles dans le cadre d’une filière d’envoi de combattants djihadistes depuis la Belgique vers la Syrie entre fin 2012 et début 2014.

« Mon client a été interpellé mardi et a été interrogé sur d’éventuels contacts qu’il entretiendrait encore avec des gens partis en Syrie. Lui-même ne s’y est jamais rendu mais a accompagné à l’aéroport des amis d’enfance en partance pour la Syrie. Il a été remis en liberté après audition », a indiqué Me Isa Gultaslar.

Vendredi dernier, Othman Akzinnay a écopé en appel de 10 ans de prison pour participation aux activités d’un groupe terroriste en tant que dirigeant. Il avait été condamné à six ans en première instance. Arrêté en février 2014 sur le territoire belge, l’homme a notamment conduit plusieurs candidats au djihad en Syrie de Bruxelles à l’aéroport de Dusseldorf en Allemagne.

« Othman Akzinnay n’avait pas fait appel de son jugement en première instance mais à la suite d’un problème de procédure, le parquet a fait appel. La cour d’appel de Bruxelles devant laquelle je souhaitais plaider la disqualification, a aggravé sa peine vendredi dernier sans véritable instruction d’audience. Nous estimons que cette peine de dix ans est sévère et disproportionnée, et allons voir s’il y a une possibilité d’aller en cassation. Le parquet avait demandé l’arrestation immédiate de mon client mais j’ai plaidé l’absence de risque et de soustraction. La cour m’a suivi, ce qui explique qu’Othman Akzinnay n’est pas encore écroué », a expliqué Me Gultaslar. (Belga, photo Belga/Eric Lalmand)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 juin 2017 La patronne de la Fed appelle à ne pas oublier la crise financière

La présidente de la banque centrale américaine (Fed) Janet Yellen a mis en garde mardi contre la tentation de déréguler le secteur bancaire, en appelant à se souvenir des ravages de la crise financière de 2008-2009. « Nous sommes maintenant près de dix lire plus

Belga

27 juin 2017 Scandale à la FIFA – Le rapport Garcia comporte 16 pages sur Michel D'Hooghe

Le Baron Michel D’Hooghe, président de la commission médicale de la FIFA, a été interrogé par Michael Garcia, le procureur indépendant chargé d’enquêter sur les attributions controversées des Mondiaux 2018 et 2022. Dans son rapport, le ju lire plus

Belga

27 juin 2017 Les accusations de corruption sont "une fiction", se défend le président brésilien Temer

Le président brésilien Michel Temer a qualifié mardi de « fiction » les accusations de corruption dont il fait l’objet, critiquant l’absence de « preuves concrètes ». « Je peux dire, sans avoir peur de me tromper, que ces accusations sont une fiction », a affirmé M. Teme lire plus

Belga

27 juin 2017 Sweco Europe: les syndicats estiment ne pas disposer de toutes les informations utiles

Les discussions entre les représentants des travailleurs et la direction de Sweco Europe, à Nivelles, se sont poursuivies mardi, dans le cadre de la phase d’information de la loi sur le licenciement collectif. Les syndicats estiment que le business plan présenté par la di lire plus

Belga

27 juin 2017 Traités transatlantiques de libre-échange – Angela Merkel en faveur d'une relance des négociations sur le TTIP

La chancelière allemande Angela Merkel s’est prononcée mardi en faveur d’une relance des négociations entre l’Union européenne (UE) et les Etats-Unis sur un accord de libre-échange, au point mort depuis l’élection du président Donald Trump. « Je suis p lire plus

Belga

27 juin 2017 Attentat à Nice – Un an après, l'enquête présentée aux victimes

Les trois magistrats parisiens supervisant l’enquête sur l’attentat de Nice, en juillet 2016, ont fait le point mardi avec les victimes dans une ambiance alourdie par des questions concernant les mesures de sécurité déployées le soir de l’attaque dans cette ville de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/