facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Commission « attentats »: le 112 de Louvain reconnaît avoir manqué d’un coordinateur des opérations

Le responsable de la centrale 112 du Brabant flamand, Erik Engels, a reconnu mercredi devant la commission d’enquête parlementaire qu’il avait manqué d’un coordinateur des opérations après l’attentat commis à l’aéroport de Zaventem. Le déclenchement du plan provincial d’urgence implique de désigner un directeur chargé de la coordination des opérations de secours (Co-Ops). Ce ne fut pas le cas le 22 mars à l’aéroport national. Confronté à une multitude d’appels, la centrale a parfois eu du mal à savoir quelle était la fonction de la personne qui s’adressait à elle. Elle a choisi de se fier au directeur médical sur place, de suivre ses directives et a le sentiment d’avoir fait le bon choix.

« Si on peut activer un Cp-Ops qui peut coordonner la police, les secours médicaux et les pompiers, et qu’ils peuvent s’expliquer les uns aux autres ce qu’ils peuvent faire, on a un meilleur résultat, on a une unité de commandement », a souligné M. Engels. A plusieurs reprises, le SIAMU bruxellois a offert d’envoyer des ambulances à Zaventem, ce que la centrale de Louvain a refusé. Interrogé lundi par la commission, l’officier du SIAMU dirigeant les opérations le jour des attentats de Bruxelles, le commandant du Bus de Warnaffe, s’est montré très critique à l’égard de ses collègues du Brabant flamand, jugeant qu’ils ne prenaient pas la mesure de la situation. M. Engels a défendu mercredi une nouvelle fois les choix qu’il avait faits. Il a suivi les procédures en vigueur dans ce genre de situation, actualisées à la suite des attentats de Paris en novembre 2015. A 8h13, a lieu le premier contact avec le directeur médical. A 8h16, dix ambulances sont en route. Un poste médical avancé se prépare. « On avait le sentiment que ça allait et que c’était lancé« , a ajouté M. Engels. Répétant les propos de sa première audition, le responsable du 112 de Louvain a expliqué que les offres de renfort étaient intégrées dans la constitution d’une réserve. Le deuxième commandant du SIAMU bruxellois, Jean-Paul Labruyère, qui a géré la situation à Maelbeek, a confié qu’il s’était écarté des procédures en vigueur. Il a envoyé spontanément plus d’ambulances que prévu sur la base du contact avec le premier ambulancier arrivé sur place. « Jai by passé ce que le SPF Santé me prescrivait. Je l’ai fait parce que j’ai du métier, parce que, dans le passé, j’ai déjà fait des erreurs« , a-t-il déclaré. Selon lui, les directives sont surtout adaptées aux cas quotidiens. « C’est quelque part le piège: on a tellement l’habitude de gérer le quotidien qu’on oublie l’exceptionnel« .

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 David Goffin éliminé en quarts de finale par le Néerlandais Haase

David Goffin n’a pas réussi à se qualifier pour le dernier carré du tournoi ATP de Gstaad, épreuve sur terre battue dotée de 482.060 euros, vendredi, en Suisse. Goffin, 13e joueur mondial et tête de série N.1, a été battu 7-5, 6-1 par le lire plus

Belga

28 juillet 2017 Norah Jones souffle les 40 bougies du festival Jazz in Marciac

Pour sa première fois au festival français Jazz in Marciac (JIM), l’Américaine Norah Jones ouvre vendredi la 40e édition, marquant ainsi le retour à ses racines jazz, après un crochet par le pop-rock. Son premier album, « Come Away with Me », reste l’un des pl lire plus

Belga

28 juillet 2017 Changement de président pour la 83e Foire agricole de Libramont

La 83e édition de la Foire agricole de Libramont a débuté vendredi matin avec une séance inaugurale marquée par un passage de témoin à la présidence de l’évènement ardennais, rendez-vous annuel incontournable des mondes rural et a lire plus

Belga

28 juillet 2017 L'auditorat du travail requiert le maintien en détention de Dodo la Saumure

Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, a comparu vendredi devant la chambre du conseil de Charleroi pour des faits de bris de scellés, traite des êtres humains, blanchiment et fraude sociale. Une vingtaine de « travailleuses » et deux de ses établissements sont concern lire plus

Belga

28 juillet 2017 Un week-end variable et frais en perspective

Le temps restera variable ce week-end avec de la pluie au programme et même un risque d’orage, prévoit l’Institut royal météorologique (IRM) dans son bulletin météo de la mi-journée. Vendredi après-midi, le ciel sera partiellement nuageux lire plus

Belga

28 juillet 2017 Solange à l'affiche de Pukkelpop

La chanteuse américaine Solange, absente à Dour pour raisons de santé, sera à l’affiche de Pukkelpop le 17 août à 20h50, font savoir vendredi les organisateurs du festival. Elle est programmée sur le podium principal. Déjà vue cet lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/