Philippe Close devient bougmestre de Bruxelles: l’opposition réagit

Philippe Close - Alain CourtoisPhilippe Close sera donc le futur Bourgmestre de Bruxelles-ville dans quelques semaines. L’échevin des Finances et du Tourisme remplacera Yvan Mayeur touché par le scandale du Samusocial. Après l’annonce officielle cet après-midi, les différents partis de l’opposition réagissent.

Pour le cdH, un nouveau bourgmestre c’est bien, de nouvelles pratiques c’est encore mieux.  La cheffe de file du cdH, Joëlle Milquet, a félicité vendredi Philippe Close pour sa désignation comme bourgmestre, mais elle a tenu à redire « combien, après un changement de personnes nécessaire, la Ville a besoin maintenant d’un changement de pratiques, de méthodes et de priorités ».

Philippe Close  aura la lourde tâche de restaurer la confiance des Bruxellois dans l’autorité communale, a estimé vendredi Fabian Maingain, chef de file du groupe DéFI au conseil communal. Pour l’élu de la formation amarante, ce retour à la confiance ne pourra passer que par une remise en cause de la manière dont la majorité PS-MR gère les dossiers et un changement dans les pratiques et les modes de gouvernance à la Ville de Bruxelles.

« Au delà du changement des hommes, nous ce qu’on attend c’est un changement de culture » explique Catherine Lemaître, cheffe de file Ecolo au conseil de Bruxelles.

(avec Belga)

 

 

Partager l'article

09 juin 2017 - 19h46