Charles Michel veut infliger une « sanction proportionnelle » au Prince Laurent

Prince Laurent

Le Premier ministre Charles Michel (MR) a annoncé qu’il souhaite infliger une « sanction proportionnelle », à l’encontre du Prince Laurent, photographié le 29 juillet dernier avec des dignitaires chinois, à l’occasion de la cérémonie du 90e anniversaire de la fondation de l’armée chinoise. Le Prince était en effet interdit par le Premier ministre de rencontrer des dignitaires étrangers suite à plusieurs incidents par le passé.

Charles Michel avait déjà menacé de s’en prendre à la dotation annuelle de 308.000 euros dont le Prince Laurent bénéficie. Cette sanction pourrait être une retenue partielle de la dotation 2017 du Prince, a précisé un porte-parole de M. Michel.

Le Premier ministre a déjà évoqué le dernier incident en date avec le frère de Laurent, le roi Philippe. Le prince a été tenu au courant de l’intention du gouvernement de lancer une procédure à son encontre. Il sera à nouveau reçu par le Premier ministre.

(Gr.I. avec Belga, photo Twitter @Laurent_of_B)

Partager l'article

07 août 2017 - 15h05