facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Charles Michel : « Les conflits d’intérêts et le manque de transparence ont écoeuré les citoyens »

Le Premier ministre Charles Michel a fait allusion mardi aux affaires qui agitent la classe politique depuis quelques semaines. Il ne les a pas nommées mais a dit être conscient de l' »écoeurement » des citoyens.

Depuis plusieurs semaines, les révélations se succèdent dans des dossiers où interviennent des personnages publics, comme ceux de Publifin ou du Kazakhgate. « Je ne sous-estime pas l’écoeurement des citoyens face à des conflits d’intérêts présumés ou un manque de transparence dans l’action publique. Le mal est fait. L’opprobre est ainsi jetée sur l’immense majorité de fonctionnaires qui assument leurs fonctions avec probité et avec une haute idée de l’intérêt général. La transparence des processus de décision, des rémunérations justes et l’élimination des conflits d’intérêts sont des exigences absolues », a-t-il relevé après avoir évoqué un peu plus tôt le respect de la séparation des pouvoirs et entre les pouvoirs. « Nous avons chacun un devoir d’exemplarité ». A l’instar du roi, le chef du gouvernement fédéral est également revenu sur le Brexit et l’élection du président américain Donald Trump. « Ce n’est pas en érigeant des murs en Europe ou en s’isolant économiquement que l’on se rapproche d’une solution », a-t-il fait remarquer avant d’appeler à une plus grande intégration dans la zone euro. Le Premier ministre a insisté sur l’importance des liens transatlantiques. « Les Etats-Unis commettent une faute s’ils tournent le dos à l’Europe. Rendre sa grandeur à l’Amérique… Sans l’Europe, ça ne marchera pas », estime-t-il. L’emploi et la révolution numériques figuraient également au programme de M. Michel, tout comme la montée du populisme, avec des accents qui n’étaient pas sans rappeler la Belgique. « Notre société est à un tournant », a-t-il averti. « Les messages durs de 140 signes ont eu plus d’impact que nous le pensions. Et ce ton dur n’a pas fait du bien au débat démocratique. Je reste convaincu que toute discussion doit pouvoir être menée. Nous n’avons pas peur d’une confrontation forte mais un débat doit être basé sur le respect et la reconnaissance mutuelle. Avec des arguments valables et solides ». (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 Tricherie antipollution: l'équipementier Bosch serait lié au cartel du diesel

L’équipementier Bosch serait impliqué dans la vaste entente supposée entre cinq constructeurs automobiles allemands sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel, qui pourrait leur coûter plusieurs milliards d’euros, rapportent vendredi plusie lire plus

Belga

28 juillet 2017 Collin veut "une agriculture moins dépendante des marchés" et salue l'arrivée de Borsus

Le ministre wallon de l’agriculture, René Collin, a plaidé, vendredi, à l’occasion de l’inauguration du Village de l’Agriculture, installé au cœur de la 83e Foire de Libramont, pour une « agriculture wallonne plus forte et moins dépendante des marchés i lire plus

Belga

28 juillet 2017 Deliveroo accepte de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle

Deliveroo a accepté de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle, dont la majorité a été licenciée en raison de la délocalisation progressive de ce call-center à Madagascar, a indiqué vendredi Mart lire plus

Belga

28 juillet 2017 Le Maroc instaure une subvention pour attirer les tournages de films étrangers

Le gouvernement marocain a annoncé avoir adopté un projet de décret instituant une subvention pour les productions cinématographiques étrangères tournées au Maroc, avec comme objectif de tripler leur nombre. Cette mesure fiscale adoptée jeudi p lire plus

Belga

28 juillet 2017 Les objets trouvés des chemins de fer suisse, véritable caverne d'Ali Baba

Chaise roulante, prothèses, dentiers, oeil de verre, robe de mariée ou encore kit de fakir: les objets trouvés par l’entreprise ferroviaire suisse CFF ne manquent pas d’originalité. En 2016, l’ex-régie fédérale a récolté plus de 127’000 lire plus

Belga

28 juillet 2017 "England Lost": Mick Jagger dévoile une nouvelle chanson teintée de Brexit blues

Mick Jagger, le chanteur des Rolling Stones, a dévoilé un nouveau morceau enregistré en solo, teinté d’inquiétude et d’incertitude sur le Brexit. A 74 ans, le musicien britannique s’aventure sur le terrain miné de la politique de son pays avec une chanson au lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/