facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

« Ce sont des blessures de guerre qu’on n’a pas l’habitude de voir »

BELGIUM ANTWERP HOSPITAL EBOLA UZASur les 31 morts et 270 blessés, selon le dernier bilan provisoire officiel, les services de secours ont constaté des brûlures et des mutilations importantes. Quelques blessures par balle, liées à des tirs à l’aéroport, ont également été référencées, de source médicale.

Les blessures liées aux explosions sont quand à elles de nombreuses brûlures et mutilations. « Ce sont des blessures de guerre qu’on n’a pas l’habitude de voir », a estimé mercredi la porte-parole de la Croix-Rouge Belgique Nancy Ferroni. « Ce sont des membres arrachés, des brûlures très graves, des personnes carbonisées, des éclats de métal dans le corps… ».

Les bombes utilisées pour commettre l’attaque terroriste de mardi matin à l’aéroport de Zaventem contenaient des clous, selon plusieurs sources. Sur la centaine de victimes accueillies à l’hôpital militaire Reine Astrid, qui prend notamment en charge les grands brûlés, 17 y sont encore soignées, dont 5 en soins intensifs et 9 en « mediumcare ». Les trois autres ne sont que légèrement blessées.

Parmi les autres victimes arrivées à l’hôpital après les attentats, une moitié environ a pu rentrer à la maison, tandis que l’autre a été transférée vers d’autres hôpitaux. Les cliniques universitaires Saint-Luc ont soigné mardi 29 personnes touchées dans les attentats à l’aéroport ou dans le métro. Mercredi, 5 personnes y sont encore hospitalisées, dont une en soins intensifs.

L’hôpital Saint-Pierre a admis 15 victimes et 7 d’entre elles sont encore hospitalisées, dont 4 en soins intensifs. Sur les 21 victimes admises à l’hôpital Brugmann, 2 personnes sont encore hospitalisées mercredi pour des brûlures et un traumatisme aux membres. Une personne est encore en soin intensifs.

Sur les 16 victimes touchées à l’aéroport ou dans le métro qui sont soignées à l’hôpital Erasme, 9 personnes sont toujours hospitalisées, dont 7 en soins intensifs. Un patient est décédé. Trois patients ont un pronostic vital toujours engagé. L’hôpital Erasme confirme la présence de pièces de métal dans les bombes.

L’hôpital universitaire du Gasthuisberg, à Louvain, soignait mercredi encore 19 victimes des attentats. La plupart des victimes accueillies dans cet hôpital présentaient des fractures, brûlures et d’importantes coupures causées par des objets métalliques. Dix personnes y sont encore en soins intensifs, dont 3 dans un état critique. Leurs jours ne sont cependant pas en danger. Parmi les 19 patients, figurent entre autres un retraité de 73 ans et deux enfants de 3 et 5 ans. Un des enfants est toujours en soins intensifs.

A Anvers, 27 victimes avaient été admises à l’UZA, dont 25 ont entre-temps déjà pu rentrer chez elles. Les deux autres sont grièvement blessées, mais dans un état stable. Leurs jours ne sont pas en danger, communique l’hôpital universitaire. Parmi les personnes ayant pu quitter l’hôpital, certaines devront continuer un suivi en ambulatoire, pour des problèmes d’audition notamment.

Toujours à Anvers, les hôpitaux du groupe ZNA (Ziekenhuis Netwerk Antwerpen) ont admis 8 patients victimes des attentats, dont un est en soins intensifs. Dans les établissements du groupe GZA, 8 patients ont été accueillis dont 3 sont toujours hospitalisés et se trouvent actuellement en soins intensifs. Selon l’hôpital, deux d’entre eux seront probablement transférés vers un centre spécialisé en brûlures. Les hôpitaux n’excluent pas de devoir encore accueillir des victimes dans les prochains jours, notamment pour des problèmes d’audition.

A Alost, 7 personnes sont encore soignées mercredi au Onze-Lieve-Vrouwziekenhuis, dont trois ont été opérées mardi et sont en soins intensifs. Leurs jours ne sont pas en danger.

L’hôpital universitaire de Gand a admis 3 personnes, dont deux sont grièvement blessées et ont été transférées depuis d’autres hôpitaux.

Du côté de Charleroi, quatre personnes victimes de brûlures graves sont prises en charge par l’IMTR de Loverval (Gerpinnes). Deux d’entre elles ont été transférées par hélicoptère depuis un hôpital anversois mercredi après-midi, indique le service communication du Grand Hôpital de Charleroi (GHdC).

Une autre est transférée mercredi après-midi également par ambulance depuis les cliniques de l’Europe à Bruxelles. Leur état de santé n’a pas été précisé. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 juillet 2017 Une dernière semaine de juillet entre pluie et éclaircies

Le temps restera variable cette semaine avec une alternance entre pluie et éclaircies, annonce l’Institut royal météorologique (IRM) dans son bulletin météo de la mi-journée. A partir du week-end prochain, les prévisions sont toutefois plus optimistes lire plus

Belga

24 juillet 2017 "Dunkerque" débarque en tête du box office nord-américain

« Dunkerque », l’épopée de l’évacuation de 400.000 soldats britanniques pendant la Seconde guerre mondiale, a débarqué directement en tête du box office nord-américain, avec 50,5 millions de dollars pour son premier week-end, selon des chiffres provisoir lire plus

Belga

24 juillet 2017 L'ambassadeur iranien restera à son poste à Koweït en dépit d'une brouille

L’Iran a fait part lundi de ses regrets après la décision koweïtienne d’expulser des diplomates iraniens, affirmant toutefois que son ambassadeur à Koweït restera à son poste. Le Koweït a annoncé jeudi l’expulsion de diplomates iraniens et la fermetu lire plus

Belga

24 juillet 2017 Le nageur Michael Phelps a perdu son duel contre un requin

Le phénomène de la natation Michael Phelps a trouvé plus fort que lui: le nageur aux 23 titres et aux 28 médailles olympiques s’est incliné dans son duel face à un requin blanc dans une émission de la chaîne de télévision Discovery lire plus

Belga

24 juillet 2017 Julie Vanloo, la meneuse des Belgian Cats, rejoint Istanbul Universitesi

Julie Vanloo, la meneuse de l’équipe nationale, jouera à Istanbul Universitesi en Turquie la saison prochaine, a annoncé l’entourage de la jeune Ostendaise, 24 ans, lundi. Médaillée de bronze avec la Belgique à l’Euro de basket féminin à Prague lire plus

Belga

24 juillet 2017 Quelque 300 interventions des services de secours aux Francofolies

Oasis, l’ASBL qui gère depuis dix ans les premiers soins sur les sites du Village Francofou et de la scène Pierre Rapsat aux Francofolies, est intervenue à quelque 300 reprises lors de cette 24e édition du festival spadois. Une dizaine de cas ont nécessité u lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/