Le cdH à l’assaut des élections communales : voici les grands axes proposés par Benoît Lutgen

Les propositions centrales du cdH en vue des élections communales de 2018 ont été dévoilées ce mercredi par le président Benoit Lutgen.

D’ici sept ans, “nous voulons que l’ensemble de l’alimentation provienne des produits locaux ou fairtrade (issus du commerce équitable) dans les écoles communales ou les administrations relevant des communes”, explique Benoît Lutgen dans La Libre Belgique. Il préconise aussi à cette échéance une réduction de 30% de l’usage des énergies fossiles “au niveau des services publics communaux, comme l’éclairage public, les bâtiments communaux, les écoles.”

D’ici 2024, “tout doit être accessible pour les personnes handicapées ou moins valides, partout et pour toutes les activités. Rien ne doit leur échapper”, poursuit encore l’humaniste.

Il recommande en outre que chaque commune s’inscrive pleinement dans le Pacte d’excellence, “même celle qui n’est pas un pouvoir organisateur” et dope l’emploi local. “Aujourd’hui, pour beaucoup de marchés publics, on peut faire appel prioritairement, voire exclusivement, à des entreprises locales”, estime-t-il.

Ces éléments font partie des lignes de force du cdH en vue des élections communales d’octobre 2018. “Nous avons fait un gros travail en amont avec l’ensemble du monde associatif, culturel, économique, syndical. C’est un projet inclusif qui tiendra mieux compte des attentes de la société civile et du monde associatif qui nous est proche”, explique encore M. Lutgen. Le processus est en voie de finalisation et sera validé lors d’un congrès le 3 décembre.

Avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

25 octobre 2017 - 09h24