facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Bruxelles-ville: des travaux qui empêchent les riverains de dormir

IMG_8400Si vous êtes habitués de la petite ceinture, vous les aurez sans doute remarqués, les travaux de démolition du bâtiment du Selor à hauteur de Madou avaient débuté dans le courant du mois de mai avant d’être interrompus, ils ont repris la nuit de lundi à mardi au plus grand dam des riverains.

« Ne supportant plus le bruit, j’ai appelé la police qui est venue constater que des travaux de démolition étaient en cours » nous explique Louis qui habite à coté. Très vite, on l’informe que la société G&A De Meuter bénéficie d’une dérogation d’horaire pour les nuits du 31/07 au 4/08 et du 7/08 au 11/08 et le week-end du 5/08 au 6/08 ainsi que le 12/08/2017. Une réponse qui le pousse à envoyer une plainte auprès des élus du conseil communal de la ville de Bruxelles.

L’autorisation, c’est Karine Lalieux qui l’a signée le 14 juillet 2017, alors qu’elle était bourgmestre faisant fonction de la ville de Bruxelles. Ce mardi matin, le cabinet de l’échevin de l’Urbanisme Geoffroy Coomans de Brachene (MR), s’en explique, « des travaux de démolitions sont en effet toujours très bruyant et provoquent de nombreuses plaintes, nous les réalisons la nuit pour ne pas devoir fermer la petite ceinture et le l’accès à la station de métro Madou ». Le chantier prend tout un îlot qui se situe à coté de la petite ceintureu, une bouche de métro se trouve en effet à coté sur la rue des cultes, mais d’après Louis elle est tout de même fermée en journée, « la justification ne tient pas la route, la nuit il n’y a qu’une voie de circulation qui est ouverte à cet endroit, on pourrait faire la même chose en journée en plein mois de juillet ».

L’autorisation signée par la ville a été suivie par la commission de coordination chantier et par la STIB. Le cabinet de l’Urbanisme a bien reçu la plainte, et ils pourraient procéder à une réévaluation de cette autorisation mais le cabinet précise « les travaux pourraient être fait le week-end, mais ils dureraient alors beaucoup plus longtemps ».

De son coté Louis compte mettre les autorités de la ville en demeure. A suivre donc…

 

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 août 2017 L'OCAM maintient le niveau d'alerte à 3 en Belgique

L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) maintient le niveau d’alerte terroriste à 3 (sur une échelle de 4) pour l’ensemble de la Belgique, a indiqué vendredi matin un porte-parole du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. Une évaluation a ét lire plus

Belga

18 août 2017 La Commission européenne partage le deuil des Espagnols

Les drapeaux des bâtiments de la Commission européenne à Bruxelles ont été mis en berne vendredi matin après les attentats qui ont frappé la veille Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne. « Nos drapeaux à mi-mât ap lire plus

Belga

18 août 2017 En 2015, entre 120 et 139 Espagnols sont partis faire le djihad

L’Espagne comptait, en novembre 2015, entre 120 et 139 « foreign fighters » (FF), soit des terroristes partis combattre à l’étranger, selon un rapport du Centre international du contre-terrorisme de La Haye (ICCT), datant de 2016. Un nombre relativement faible par rapport à la Bel lire plus

Belga

18 août 2017 "Pas de ramifications" en France pour l'instant

Les autorités françaises n’ont pour l’instant pas décelé de « ramifications » en France des attentats qui ont frappé Barcelone et Cambrils, en Espagne, a annoncé vendredi le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb. « Nous ne croyons lire plus

Belga

18 août 2017 Au moins 24 nationalités parmi les morts et les blessés des attentats en Catalogne

Les victimes des attentats qui ont frappé jeudi Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne, sont au moins de 24 nationalités différentes, selon les autorités catalanes. Une Belge fait partie des 13 personnes décédées et au moins lire plus

Belga

18 août 2017 Nouvelle évacuation de campements de migrants dans le nord de Paris

Plus d’un millier de migrants ont été évacués vendredi matin de campements sauvages installés depuis plusieurs semaines porte de La Chapelle, dans le nord de Paris, la 35e opération du genre en deux ans dans la capitale. Dès l’aube, sous la pluie, 350 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/