Bruxelles : une peine d’un an de prison requise contre l’ex-député Laurent Louis

20150120 - BRUSSELS, BELGIUM: Laurent Louis stands in an empty courtroom at the Brussels justice palace for the start of the trial of the CCOJB, coordination committee of Jewish organisations in Belgium, against former chamber member Laurent Louis at the correctional court in Brussels, Tuesday 20 January 2015. BELGA PHOTO ERIC LALMAND

L’avocat général Stéphane Lempereur a requis, lundi en fin d’après-midi, devant la cour d’appel de Bruxelles, une aggravation de peine à l’encontre de Laurent Louis. L’ex-député fédéral est prévenu pour avoir tenu des propos négationnistes et antisémites en 2014. L’avocat général a requis une peine d’un an de prison à l’encontre du prévenu, contre une peine de six mois de prison avec sursis prononcée en première instance.

Le ministère public a estimé qu’il n’avait aucune bienveillance à témoigner à l’égard de Laurent Louis. Il a requis une peine d’un an de prison, avec sursis éventuel, contre une peine de six mois de prison avec sursis prononcée par le premier juge. Il a également requis l’amende pénale maximale, soit 5.000 euros, contre une amende de 3.000 euros prononcée en première instance.

« Monsieur Louis vient à minimiser la shoah et à mettre en doute l’existence des chambres à gaz mais il se présente en victime. Il n’a fait des excuses devant votre cour que pour les besoins de la cause. Je pense que les faits sont particulièrement graves car monsieur Louis profite du climat actuel en Europe pour répandre ses idées extrémistes. Je ne pense pas que je dois rappeler à la cour l’Histoire et tout ce qui s’est passé lors de la montée au pouvoir d’Hitler », s’est exprimé le procureur Stéphane Lempereur à l’attention des juges.

Laurent Louis comparaît en justice pour avoir dit sur son blog, le 9 juin 2014: « Certes Jean-Marie Le Pen a dit que les chambres à gaz n’étaient qu’un détail de l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale et cela peut choquer mais en y réfléchissant un peu, est-ce si faux que cela? (…) ». (Belga, photo Belga/Eric Lalmand)

Partager l'article

26 juin 2017 - 17h15