Bruxelles présente son cadastre des mandats et une nouvelle réforme de la gouvernance : 40% de mandataires en moins

Le futur bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (PS), entouré du Collège échevinal de la Ville, a présenté ce vendredi le cadastre des mandats, mettant en exergue l’ensemble des mandats exercés par les politiques bruxellois dans les différentes structures autour de la commune. On découvre ainsi tous les mandats des élus locaux mais aussi leurs rémunérations.

En marge de cette présentation, Philippe Close a également présenté une réforme de la gouvernance au sein de la Ville de Bruxelles, autour de quatre grands axes : la gouvernance, la transparence, les rémunérations et l’expertise.

Sur le point de la gouvernance, bon nombre de décisions ont déjà été prises après trois semaines de discussions entre la majorité et l’opposition. Le nombre de mandataires sera ainsi réduit, avec 326 suppressions de poste, soit 40% de mandataires en moins, d’ici le 1er janvier 2018. Le nombre de structures de la Ville diminuera également de 20%, et le budget des rémunérations prévues pour les mandataires sera réduit de 42%, passant de 1,2 million d’euros à 700.000 euros.

En outre, les conseils d’administration de ces structures communales seront ouvertes à l’opposition du conseil communal de Bruxelles et le contrôle interne des plus grandes structures sera renforcé avec la création de comités d’audit interne, de nominations et de rémunérations.

Philippe Close a également annoncé que les rémunérations des administrateurs seront limitées : les jetons de présence seront désormais de 78 euros brut par séance, au maximum. Et les mandataires qui seront présents à moins de 50% des réunions prévues dans ces structures ne seront tout simplement pas rémunérés.

Cette réforme servira de base à la réforme des intercommunales et s’alignera sur la note de gouvernance que le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a déposée cette semaine au gouvernement régional. Sa mise en œuvre se fera au plus tard au 1er janvier prochain. Elle ne doit entraîner aucune perte d’emploi(Gr.I. avec Belga, photo Pierre Beaudot)

  • Reportage de Pierre Beaudot et Nicolas Scheenaerts.

Trouvez un emploi avec Stepstone :