Bruxelles: Philippe Close publie sa déclaration officielle à la Cour des comptes

Sur sa page Facebook, le futur bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close (PS) a publié sa déclaration à la Cour des comptes, il admet ne pas avoir déclaré deux mandats non rémunérés dans des organes du PS.

Sa porte-parole a également déclaré à la Cour des Comptes deux mandats non rémunérés relatifs à des organes internes au PS, a concédé mardi sa porte-parole. M. Close avait auparavant transmis à l’agence Belga l’ensemble des mandats qu’il a mentionnés pour l’année 2016 auprès de la Cour des Comptes, après que la plate-forme multimedia néerlandophone Bruzz eut écrit dans un article qu’il avait tu l’existence de sept mandats.

L’exercice de cinq de ces mandats a bel et bien été signalé à la Cour des Comptes. Il s’agit entre autres des fonctions exercées par M. Close comme président de l’asbl l’Eglantine (résidence pour personnes âgées dépendant du CPAS de la Ville), comme administrateur de l’asbl FACERE (centre de jour) et de ses trois fonctions d’administrateur dans trois associations séparées formant la Centrale des Services à Domicile (CSD). Il ressort du document que ces mandats ont bien été déclarés à la Cour des Comptes. Les deux mandats qui n’ont pas été portés à la connaissance de la Cour des Comptes sont des postes d’administrateurs à la GEFEBRU (Gestion et Financement de la Fédération bruxelloise du Parti socialiste) et à la FONSOC (Fondation socialiste d’Information et de Gestion), deux organes internes au PS. « Nous n’avons pas déclaré ces mandats parce que ceux-ci étaient exercés par Philippe Close en tant que chef de groupe au parlement bruxellois et parce que nous n’étions pas informés du fait qu’ils devaient aussi être mentionnés. Mais je veux souligner que ces mandats ne sont pas rémunérés », a précisé la porte-parole du futur bourgmestre. Au total, le candidat-bourgmestre a déclaré 25 mandats pour 2016 dont quatre rémunérés: son poste d’échevin à la Ville de Bruxelles, ses fonctions d’élu et de chef de groupe au parlement bruxellois, et la présidence à l’asbl Foire Internationale de Bruxelles. M. Close a par ailleurs renoncé depuis le 17 novembre dernier à la présidence du conseil d’administration de l’asbl Brussels Major Events. (avec Belga)

 

Partager l'article

13 juin 2017 - 11h32