Bruxelles : nouveau règlement sur la prostitution dans le quartier Alhambra

alhambra2Le conseil communal de Bruxelles a adopté lundi soir un nouveau règlement de lutte contre les nuisances dans le quartier Alhambra et alentours. Par rapport aux précédents règlements contestés, celui-ci ne fait pas appel aux sanctions administratives communales (SAC).

Le second règlement sur la prostitution dans le quartier Alhambra adopté le 27 juin dernier par le Conseil communal de la Ville de Bruxelles a été annulé en décembre dernier par le Conseil d’État. Un premier règlement avait été annulé en mars 2016. Dans cette nouvelle mouture du règlement, le conseil communal s’est conformé aux exigences du Conseil d’Etat, qui a par deux fois fait valoir qu’en la matière, seules les peines de police sont valables. Les articles visent autant les prostituées qui racolent que les clients, notamment ceux qui tournent en voiture.

A la question de savoir si le règlement allait concerner la prostitution sur l’avenue Louise, le bourgmestre Yvan Mayeur (PS) a répondu que pour l’instant ce ne serait pas le cas : « On essaie de garantir la tranquillité publique. On vise en premier lieu les endroits où il y a le plus de nuisances et où on a reçu le plus de plaintes, à savoir le quartier Alhambra, par lequel on commence. Mais j’admets qu’il y a un problème plus large. » Etant donné que cette approche amène selon lui des résultats, le bourgmestre se dit favorable à maintenir plus largement la pression à l’avenir. (Belga)

Partager l'article

09 mai 2017 - 07h03