Bruxelles : le chef étoilé Karen Torosyan sélectionné pour la finale belge du Bocuse d’Or

Karen Torosyan of Bozar Brasserie Restaurant pictured during the presentation of the new edition of the Michelin 2017 restaurant and hotel guide for Belgium and Luxembourg, in Gent, Monday 21 November 2016. BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Le chef étoilé Karen Torosyan de « Bozar brasserie »*, à Bruxelles, a été sélectionné parmi les cinq candidats qui participeront à la finale belge du Bocuse d’Or le 19 novembre prochain à l’Horeca Expo de Gand. Les autres participants sont Kenny Bernaerts de « Studio Bern », Lode De Roover de « Fleur de Lin » à Zele, Dany Lombart du « Val d’Heure » à Montigny-le-Tilleul et Jan Van de Velde de « Martinique », à Malines.

Les candidats, qui ont été choisis sur base des recettes transmises à l’organisation, devront concocter deux préparations: « pâtes fraiches, crustacés et fromage » (avec obligation d’incorporer des crevettes grises) sur assiettes et la côte de veau sur plateau, accompagnée de cinq garnitures et deux parties supplémentaires de la bête au choix parmi les ris, les rognons, les pieds et la tête.

« Il faut surtout démontrer la technique étant donné que les ingrédients sont prédéfinis mais la difficulté dans cette épreuve est de ne pas perdre la notion de gourmandise. Parce que ce qui est beau n’est pas forcément bon. Mes concurrents ont un style complètement différent du mien mais je ne veux pas aller voir ce qu’ils font; je veux juste faire ma cuisine. Et, je ne vais pas au Bocuse pour participer, j’y vais pour gagner« , a prévenu le chef bruxellois qui s’est également inscrit aux épreuves du Meilleur ouvrier de France 2018 dans la catégorie étrangers.

Dans le même temps, un concours ouvert à toutes les écoles hôtelières aura également lieu le 23 novembre afin de choisir le commis qui accompagnera le chef en finale européenne (à Turin en juin 2018), voire mondiale (à Lyon, en 2019).

Au total, depuis la création du concours en 1987 par Paul Bocuse, la Belgique a remporté six statuettes (trois d’argent et trois de bronze) à la finale mondiale. Fin 2015, Peter Aesaert, du Belgocatering à Alost, avait remporté la finale nationale du Bocuse d’Or. La Belgique s’était ensuite positionnée neuvième aux finales européenne puis mondiale, les Etats-Unis l’emportant devant la Norvège et l’Islande.

(Belga, photo Belga/Benoît Doppagne)

Partager l'article

03 août 2017 - 14h30