Bruxelles candidate pour accueillir les deux agences européennes basées à Londres

Illustration picture of european flags in front of a EU building in Brussels

Bruxelles est candidate pour accueillir les deux agences européennes actuellement basées à Londres, l’Agence européenne des médicaments et l’Agence bancaire européenne, indique mardi le Conseil de l’Union européenne sur son site internet.

Quinze villes candidates

Huit villes se proposent d’accueillir l’Agence bancaire européenne. Outre Bruxelles, qui accueille déjà la Commission européenne, le Conseil et le Parlement européens, on retrouve Francfort, siège de la Banque centrale européenne, Luxembourg-Ville, où siège la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE), Dublin, Paris, Prague, Vienne et Varsovie. Dublin, Vienne, Varsovie et Bruxelles offrent aussi d’abriter la seconde agence qui devra quitter Londres dans le cadre du Brexit, la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Quinze autres villes des quatre coins de l’Europe sont également candidates. On retrouve notamment Barcelone, Amsterdam, Athènes, Bucarest ou Milan. Les candidatures vont maintenant être évaluées, d’ici le 30 septembre, par la Commission européenne en fonction d’une série de critères bien définis, par exemple l’accessibilité de l’endroit (en termes de transports publics), la possibilité pour les conjoints et les enfants des travailleurs de ces institutions de trouver un emploi ou une école, et la garantie que les activités des deux agences pourront continuer en maintenant le même niveau de service.

(Belga, photo: Belga)

Partager l'article

01 août 2017 - 15h10