Brussels Airport: les syndicats d’Aviapartner dénoncent une série de problèmes

20150811 - ZAVENTEM, BELGIUM: Aviapartner logo pictured in marge of a meeting between the direction of Brussels airport and the unions of baggage handling company Aviapartner, Tuesday 11 August 2015 in Zaventem. Monday afternoon some Aviapartner workers went on strike. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Les trois syndicats de la société de manutention aéroportuaire Aviapartner à Brussels Airport ont distribué des tracts vendredi pour dénoncer une série de problèmes au sein de l’entreprise, parmi lesquels de mauvais contrats de travail, un manque de personnel et des défauts de sécurité au matériel. Une nouvelle réunion est prévue avec la direction le mardi 6 juin et, dans la foulée, une assemblée du personnel sera organisée. Les syndicats n’excluent pas des actions en fonction du résultat de cette rencontre avec la direction.

Les tracts syndicaux distribués vendredi donnaient un aperçu du manque de personnel dans les différents services mais dénonçaient également un recours exagéré, selon les syndicats, à l’intérim ou aux contrats journaliers. Les syndicats qualifient en outre le planning de travail dressé par la direction d’« irréaliste ». « La pause déjeuner n’est pas la règle mais l’exception (…) L’absentéisme n’est pas repris dans le planning alors qu’en raison de la charge de travail élevée, il dépasse les 10% ».

Lors d’une réunion de concertation ce vendredi matin, la direction aurait toutefois fait un pas dans la bonne direction, selon Bjorn Vanden Eynde, du syndicat chrétien ACV Transcom, en promettant que certains intérimaires allaient recevoir des contrats à durée déterminée. « Mais cela est bien peu au regard de nos demandes », estime en substance le responsable syndical. La discussion de ce vendredi n’a porté que sur les problèmes rencontrés par le personnel d’Aviapartner à Brussels Airport mais les syndicats veulent que les problèmes vécus à Ostende et à Liège soient abordés lors de la prochaine réunion de mardi. (Belga, photo Belga/Nicolas Maeterlinck)

Partager l'article

02 juin 2017 - 15h53