Belgocontrol va faire venir des contrôleurs aériens étrangers

controleBelgocontrol va faire appel à des contrôleurs aériens étrangers afin d’augmenter ses capacités en personnel, a indiqué mercredi son administrateur délégué Johan Decuyper à l’occasion de la présentation du rapport annuel 2016 de l’entreprise publique autonome dont la mission est d’assurer la sécurité du trafic aérien.

Quelque 20 contrôleurs aériens étrangers devraient intégrer les équipes de Belgocontrol à Steenokkerzeel (Brabant flamand) ces trois prochaines années. L’objectif est de répondre au besoin urgent de personnel supplémentaire auquel doit faire face Belgocontrol, alors que l’entreprise ne peut former qu’un maximum de 30 contrôleurs par an. Ce personnel étranger sera affecté à CANAC 2, soit le centre de contrôle du trafic aérien qui gère le trafic passant à 24.500 pieds (8.000 mètres). Quelque 150 candidats étrangers se sont manifestés. Ceux qui seront sélectionnés signeront un contrat de 3 ans et entameront une formation en septembre prochain. L’objectif est qu’ils soient opérationnels d’ici la fin de l’année. Ces arrivées n’auront pas d’impact sur les embauches supplémentaires prévues ces prochaines années, a assuré M. Decuyper. Après une diminution continue du nombre de membres du personnel entre 2011 et 2014, les effectifs sont repartis à la hausse en 2015 et 2016, avec respectivement 10 et 9 équivalents temps plein (ETP) supplémentaires. Deux concours de recrutement ont été organisés en 2016: 28 candidats contrôleurs ont depuis lors entamé leur formation pour venir renforcer les effectifs opérationnels, peut-on lire dans le rapport annuel. De nouveaux concours sont prévus ces prochaines années. (Belga)

Partager l'article

05 juillet 2017 - 13h43