Les Belges divisés sur l’utilité de la journée sans voitures

Quelque 33% des Belges estiment que les journées sans voitures sont utiles et qu’elles ont un effet de sensibilisation, selon un sondage mené auprès de 6.300 personnes par le bureau d’études Indiville à la demande de Touring. Ils sont également 18% à estimer que la journée sans voitures incite à réfléchir sur son propre comportement de déplacement. A l’inverse, ils sont 27% à juger l’initiative inutile et 12% la considèrent même comme dépassée.

Selon cette enquête, dont la marge d’erreur s’élève à 1,2%, 31% des personnes interrogées indiquent que cette journée reste avant tout « une chouette ballade » ou « un agréable événement en famille ».

Le nombre de participants diffère énormément selon les régions: à Bruxelles, ils seront 60%, contre 43% en Flandre et seulement 27% en Wallonie, indique encore ce sondage.

Selon Touring, « il est clair que l’aspect de sensibilisation est très fort le jour même. Mais c’est déjà fini dès le lendemain et les embouteillages reprennent ». Pour l’organisation de mobilité, « il est évident que nous ne pouvons pas résoudre la problématique de la mobilité en organisant les journées sans voitures ».

Bruxelles sera fermée à la circulation automobile dimanche dans le cadre de la semaine de la mobilité.

Belga

Partager l'article

12 septembre 2017 - 07h42