Les Belges divisés sur l’utilité de la journée sans voitures

Quelque 33% des Belges estiment que les journées sans voitures sont utiles et qu’elles ont un effet de sensibilisation, selon un sondage mené auprès de 6.300 personnes par le bureau d’études Indiville à la demande de Touring. Ils sont également 18% à estimer que la journée sans voitures incite à réfléchir sur son propre comportement de déplacement. A l’inverse, ils sont 27% à juger l’initiative inutile et 12% la considèrent même comme dépassée.

Selon cette enquête, dont la marge d’erreur s’élève à 1,2%, 31% des personnes interrogées indiquent que cette journée reste avant tout “une chouette ballade” ou “un agréable événement en famille”.

Le nombre de participants diffère énormément selon les régions: à Bruxelles, ils seront 60%, contre 43% en Flandre et seulement 27% en Wallonie, indique encore ce sondage.

Selon Touring, “il est clair que l’aspect de sensibilisation est très fort le jour même. Mais c’est déjà fini dès le lendemain et les embouteillages reprennent”. Pour l’organisation de mobilité, “il est évident que nous ne pouvons pas résoudre la problématique de la mobilité en organisant les journées sans voitures”.

Bruxelles sera fermée à la circulation automobile dimanche dans le cadre de la semaine de la mobilité.

Belga

Partager l'article

12 septembre 2017 - 07h42