facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Avec la campagne Surf Safe, Child Focus sensibilise aux dangers d’internet

Child Focus lance ce jeudi à Bruxelles-les-Bains la deuxième édition de la campagne Surf Safe qui vise à sensibiliser enfants, parents et grand-parents à certains dangers rencontrés sur internet. Les responsables de l’organisation ont constaté une hausse des plaintes et questions en rapport avec des cas d’atteinte à l’intégrité sexuelles des enfants via internet. Ils souhaitent ainsi sensibiliser les jeunes aux dangers de phénomène tels que le « sexting » ou la « sextorsion » sur internet ou les smartphones. Les enfants sont invités à essayer une planche de surf mécaniquement animée pour faire le rapprochement entre la pratique du surf et le surf en ligne: « surfer c’est tomber mais aussi se relever ». Ils peuvent aussi recevoir des folders d’informations et des gadgets plus ludiques.

ATTEINTE A L’INTEGRITE SEXUELLE

La campagne vise non seulement à informer les familles sur les risques encourus lorsqu’un enfant surfe sur internet, mais aussi à créer un lien de confiance entre le parent et l’enfant qui facilitera la communication en cas de problème. Les équipes de Child Focus indiquent également les démarches à suivre lorsqu’un souci est rencontré et encouragent à appeler le numéro d’aide 116000. La directrice générale de Child Focus, Heidi De Pauw, pointe le nombre grandissant d’appels reçus concernant des cas d’atteinte à l’intégrité sexuelle des enfants via les nouvelles technologies. « L’année dernière, 240 signalements de plaintes ou questions en rapport avec des problème sur internet ont été enregistrés, parmi eux, 125 concernaient l’intégrité sexuelle des enfants. Un chiffre d’autant plus important cette année. On compte 200 plaintes et questions générales sur le net et 135 cas d’atteinte à l’intégrité sexuelle des enfants. » L’organisation pointe principalement les phénomène du « sexting », des photos coquines envoyées sur internet ou smartphone et qui peuvent ensuite être utilisée à mauvais escient, et la « sextorsion« , soit l’extorsion sexuelle sur mineurs. « Nous conseillons les jeunes et leur famille au cas par cas. Quand il s’agit d’une infraction, nous conseillons à l’appelant ou à la victime de se rendre à la police sans hésiter« , explique Heidi De Pauw.

PREMIERE A BRUXELLES

Cette année, Surf Safe s’installe pour la première fois à Bruxelles. « Ici, dans la capitale, les enfants n’ont pas toujours l’occasion de partir. Il était symboliquement important que la campagne passe par Bruxelles-les-Bains, lieu fréquenté par de nombreux jeunes« , selon la secrétaire d’Etat bruxelloise pour l’Egalité des chances et la Transition numérique, Bianca Debaets. Surf Safe passera ensuite par Coxyde, Wenduine, La Panne, Nieuport, Middelkerke, Ostende, Blankenberge et Knokke-Heist. (Belga)

  • Interview de Heidi De Pauw, directrice générale de Child Focus

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 L'ONU accuse la coalition arabe d'être responsable du raid aérien au Yémen

L’ONU a accusé vendredi la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite d’être responsable d’une frappe aérienne contre des civils cette semaine au Yémen, en soulignant qu’il n’y avait pas d’objectifs militaires dans la région visée. Une vingtaine de ci lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ruben Bemelmans rejoint les demi-finales du Challenger de Scheveningen

Si Joris De Loore a été éliminé en quarts de finale, Ruben Bemelmans s’est qualifié pour les demi-finales du tournoi de tennis Challenger de Scheveningen, près de La Haye, aux Pays-Bas, épreuve sur terre battue dotée de 64.000 dollars, vendredi lire plus

Belga

21 juillet 2017 L'Allemagne n'effraiera pas la Turquie avec des "menaces", affirme Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi, en pleine brouille avec l’Allemagne, que son pays ne serait pas effrayé par ses « menaces », et défendu l’indépendance de la justice turque face aux critiques de Berlin. « Ils ne peuvent pas nous faire peur av lire plus

Belga

21 juillet 2017 Une cinquantaine de vacanciers belges devront être relogés à Kos

Une cinquantaine de vacanciers partis de Belgique avec le touropérateur TUI vont devoir être relogés, leur hôtel du centre-ville de Kos, endommagé par le séisme de jeudi soir, ne pouvant plus les accueillir, a indiqué vendredi après-midi Florence lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ilie Nastase suspendu plus de trois ans et demi par l'ITF

Ilie Nastase a été suspendu jusqu’en décembre 2020 par l’ITF, pour son attitude grossière et insultante constatées à trois reprises, a annoncé la fédération internationale de tennis vendredi. Ilie Nastase était suspendu provisoire lire plus

Belga

21 juillet 2017 "Pas de Belges parmi les blessés sur l'île de Kos"

« Il n’y a pas de Belges parmi les blessés après le séisme qui a secoué l’île grecque de Kos », selon le European Civili Protection Mechanism, a indiqué vendredi à l’agence Belga Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/