facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Audit sur les pistes à Brussels Airport : Belgocontrol nie toute obstruction

ATTENTION EDITORS - SMARTPHONE PICTURE - BEST QUALITY AVAILABLE  Luc Vuylsteke of Sowaer and Belgocontrol CEO Johan Decuyper pictured during the signing of a contract between Belgocontrol and Sowaer, on Tuesday 24 January 2017, at the Liege Airport.  BELGA PHOTO JESSICA DEFGNEE

Belgocontrol, l’entreprise publique autonome chargée du contrôle de l’espace aérien belge, a affirmé mardi qu’elle n’avait pas fait obstruction à l’audit sur l’utilisation des pistes à l’aéroport de Bruxelles-National durant la période du 2 au 10 octobre 2016. Elle a par contre reconnu qu’il avait connu un départ difficile. Ses relations avec la Direction générale du transport aérien (DGTA) ne semblent en outre pas être optimales puisqu’elle demande la création d’un organe de contrôle indépendant sur l’utilisation de ces pistes.

Tout comme la DGTA mardi matin, Belgocontrol était entendue par la commission Infrastructure de la Chambre sur l’utilisation préférentielle des pistes à l’aéroport de Bruxelles-National sur la période du 2 au 10 octobre 2016, semaine durant laquelle deux avions avaient failli s’y percuter. L’incident, daté du 5 octobre, avait été classé comme « sérieux » selon les règles de l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) et le ministre de la Mobilité François Bellot, sollicité par des riverains de l’aéroport, avait réclamé la réalisation d’un audit.

À l’issue de celui-ci, Belgocontrol recommande de formaliser le processus de décision dans le choix des pistes et de consolider les instructions en matière de normes de vent. Il y en a en effet eu une quinzaine de versions différentes en l’espace de vingt ans, a relevé l’entreprise chargée du contrôle de l’espace aérien, qui plaide « depuis longtemps » pour un cadre légal clair. « Une partie des frictions que nous avons connues est due au cadre vague dans lequel nous devons évoluer », a d’ailleurs ajouté son CEO Johan Decuyper.

Il a martelé qu’assurer la sécurité de la navigation aérienne était la priorité numéro 1 de son entreprise et a souligné qu’aucun incident sérieux n’était attribuable à celle-ci en 2016, en ce compris l’incident du 5 octobre. Il a ajouté que l’utilisation des pistes ce jour-là était conforme. (Belga, photo Belga/Jessica Defgnee)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 août 2017 Un homme abattu lors d'un opération policière en cours près de Barcelone

Un homme a été abattu lors d’une opération policière en cours à Subirats, dans la province de Barcelone, rapportent les médias locaux. D’après le quotidien espagnol El Pais, la police a abattu un homme qui portait une ceinture d’explosifs. Celui-ci po lire plus

Belga

21 août 2017 Lotus Bakeries retire quelques lots de biscuits du commerce en Belgique

Le fabricant de biscuits Lotus Bakeries a retiré des lots de biscuits qui portaient un taux de fipronil « légèrement supérieur au taux de conformité européen pour les produits finis mais de loin inférieur au seuil de sécurité en mati lire plus

Belga

21 août 2017 Elio Di Rupo tiendra la barre du PS jusqu'en 2019

Elio Di Rupo exercera la présidence du PS jusqu’au bout de son mandat, a-t-il répété lundi à l’occasion de la présentation de son livre « Nouvelles conquêtes ». Dans cet ouvrage, le président du PS détaille ses observations et propositions lire plus

Belga

21 août 2017 Mustii, Henri PFR et Mosimann à l'affiche de la 3e édition du Yes2DayLand Festival

Mustii, Henri PFR et Quentin Mosimann seront les têtes d’affiche de la 3e édition du Yes2DayLand Festival, qui se déroulera les 1er, 2 et 3 septembre prochains à Aywaille. Quelque 4.000 des 6.000 places disponibles le 2 septembre, jour de la prestation des trois artistes, lire plus

Belga

21 août 2017 Le No2 du Vatican évoque au premier jour de sa visite à Moscou la Syrie et l'Ukraine

Le numéro deux du Vatican Pietro Parolin a évoqué lundi la situation en Syrie et en Ukraine avec un haut représentant de l’Eglise orthodoxe russe, au premier jour d’une visite en Russie pendant laquelle il doit rencontrer Vladimir Poutine et le patriarche Kirill. Mgr Paro lire plus

Belga

21 août 2017 "Aucun lien à ce stade" entre l'imam soupçonné en Catalogne et les attentats du 22 mars

Il n’y a aucun lien à ce stade entre l’imam Abdelbaki Es Satty, considéré par les autorités espagnoles comme l’architecte des attentats de Barcelone et Cambrils, et les attentats perpétrés à Bruxelles et Zaventem le 22 mars 2016, indique le parquet f lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/