facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentats de Paris : le Conseil d’Etat maintient la vidéosurveillance de Salah Abdeslam

abdeslam_salah_fond

Le Conseil d’État a rejeté jeudi la demande de suspension de la vidéosurveillance de Salah Abdeslam, seul membre présumé des commandos djihadistes du 13 novembre 2015 encore en vie, estimant qu’elle ne portait pas une « atteinte excessive » à sa vie privée. « Ni la loi autorisant cette vidéosurveillance, ni son application au requérant (Abdeslam, NDLR) ne (portent) une atteinte excessive à la vie privée de l’intéressé« , estime dans un communiqué la plus haute juridiction administrative. Les juges des référés ont notamment « relevé que cette mesure se justifiait par le contexte d’attentats terroristes en France et la présomption que le requérant bénéficie du soutien d’une organisation terroriste internationale« .

SURVEILLANCE 24H/24

Le détenu le plus surveillé de France avait saisi la plus haute juridiction administrative pour obtenir la suspension de sa mise sous vidéosurveillance en invoquant une atteinte grave et manifestement illégale à sa vie privée. Débouté de sa demande en première instance par le tribunal administratif de Versailles, il a fait appel en utilisant une procédure d’urgence et trois juges ont été mobilisés jeudi pour examiner sa requête. Salah Abdeslam, 26 ans, est détenu à l’isolement à Fleury-Mérogis (Essonne), la plus grande prison d’Europe, dans une cellule spécialement aménagée, sous la surveillance ininterrompue de caméras, deux dans sa cellule, d’autres dans sa salle de sport et pour ses promenades. « On est arrivé à un point de rupture. On ne peut pas vivre à 100% sous la surveillance de ‘Big Brother’« , avait expliqué l’avocate d’Abdeslam au Conseil d’Etat, Claire Waquet, qui soupçonnait le ministère de vouloir renouveler le dispositif « tous les trois mois pendant quatre ans, jusqu’à la tenue de son procès« . « Je suis témoin pour l’avoir visité dix fois que Salah Abdeslam ne supporte plus cette vidéosurveillance« , avait expliqué son autre avocat, Franck Berton. « Je veux qu’il parle et je pense qu’il parlera mais pour l’instant, il a fait voeu de silence« , constate-t-il en liant son attitude à « cette vidéosurveillance dont il ne veut plus« . (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Proximus League – 2e phase – 9e journée – L'Union-Saint-Gilloise s'impose 0-1 à Roulers, qui décroche

Le dernier match de la 9e journée de la deuxième phase de la Proximus League de football a vu l’Union-Saint-Gilloise s’imposer 0-1 à Roulers. Alves Da Silva a inscrit l’unique but de la rencontre (65e) avant l’exclusion du milieu local Saviour Godwin (72e). Une très mauva lire plus

Belga

22 janvier 2017 Les Belges à l'étranger – L'Atletico Madrid, avec Carrasco, accroché à Bilbao

L’Atletico Madrid a été tenu en échec 2-2 par l’Athletic Bilbao, dimanche, dans le cadre de la 19e journée du championnat d’Espagne. Titularisé, Yannick Carrasco est resté 65 minutes sur la pelouse. Après 3 minutes, Carrasco glissait le ballon lire plus

Belga

22 janvier 2017 Présidentielle française – Primaire PS: un million de votants à 17H00 sur 70% des bureaux de vote

La participation au premier tour de la primaire organisée par le Parti socialiste français a dépassé dimanche à 17H00 la barre du million de votants sur 70% des 7.530 bureaux de vote, a annoncé Christophe Borgel, président du Comité national d’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Nigeria: 65 personnes arrêtées au Biafra lors d'une marche pro-Trump

Soixante-cinq personnes ont été arrêtées lors d’une manifestation en soutien au président américain Donald Trump organisée par un mouvement indépendantiste biafrais dans le sud du Nigeria, a annoncé la police dans un communiqué tra lire plus

Belga

22 janvier 2017 Lutte contre l'Etat islamique – Les forces irakiennes reprennent des poches djihadistes dans l'est de Mossoul

Les forces irakiennes ont repris dimanche le contrôle de deux des dernières poches de résistance du groupe Etat islamique (EI) dans la partie orientale de Mossoul, ville du nord de l’Irak coupée en deux par le fleuve Tigre. Les forces de sécurité se sont empa lire plus

Belga

22 janvier 2017 Gambie: la Guinée-Equatoriale entretient le mystère sur Jammeh

La Guinée équatoriale n’avait toujours pas officiellement confirmé dimanche avoir accueilli l’ex-président de Gambie Yahya Jammeh, parti en exil dans la nuit précédente, alors que sa présence a été dénoncée par l’opposition lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/