facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentats de Paris : le Conseil d’Etat maintient la vidéosurveillance de Salah Abdeslam

abdeslam_salah_fond

Le Conseil d’État a rejeté jeudi la demande de suspension de la vidéosurveillance de Salah Abdeslam, seul membre présumé des commandos djihadistes du 13 novembre 2015 encore en vie, estimant qu’elle ne portait pas une « atteinte excessive » à sa vie privée. « Ni la loi autorisant cette vidéosurveillance, ni son application au requérant (Abdeslam, NDLR) ne (portent) une atteinte excessive à la vie privée de l’intéressé« , estime dans un communiqué la plus haute juridiction administrative. Les juges des référés ont notamment « relevé que cette mesure se justifiait par le contexte d’attentats terroristes en France et la présomption que le requérant bénéficie du soutien d’une organisation terroriste internationale« .

SURVEILLANCE 24H/24

Le détenu le plus surveillé de France avait saisi la plus haute juridiction administrative pour obtenir la suspension de sa mise sous vidéosurveillance en invoquant une atteinte grave et manifestement illégale à sa vie privée. Débouté de sa demande en première instance par le tribunal administratif de Versailles, il a fait appel en utilisant une procédure d’urgence et trois juges ont été mobilisés jeudi pour examiner sa requête. Salah Abdeslam, 26 ans, est détenu à l’isolement à Fleury-Mérogis (Essonne), la plus grande prison d’Europe, dans une cellule spécialement aménagée, sous la surveillance ininterrompue de caméras, deux dans sa cellule, d’autres dans sa salle de sport et pour ses promenades. « On est arrivé à un point de rupture. On ne peut pas vivre à 100% sous la surveillance de ‘Big Brother’« , avait expliqué l’avocate d’Abdeslam au Conseil d’Etat, Claire Waquet, qui soupçonnait le ministère de vouloir renouveler le dispositif « tous les trois mois pendant quatre ans, jusqu’à la tenue de son procès« . « Je suis témoin pour l’avoir visité dix fois que Salah Abdeslam ne supporte plus cette vidéosurveillance« , avait expliqué son autre avocat, Franck Berton. « Je veux qu’il parle et je pense qu’il parlera mais pour l’instant, il a fait voeu de silence« , constate-t-il en liant son attitude à « cette vidéosurveillance dont il ne veut plus« . (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mai 2017 Meteo – Soleil et chaleur dimanche, avec risque d'orage dans l'intérieur des terres

Le temps restera très chaud ( 26 à 31 degrés) avec, dans l’intérieur des terres, des averses et des orages, indique l’IRM dimanche. A la côte, le temps sera aussi sec et ensoleillé mais moins chaud avec des températures jusqu’à 22 degrés. lire plus

Belga

28 mai 2017 Au G7, Macron fait assaut d'amababilité envers Trump

« M. Trump est pragmatique, ouvert et a envie de travailler »: malgré leur désaccord au G7 sur le climat, le président français Emmanuel Macron a fait assaut d’amabilité samedi envers son homologue américain. « J’ai vu un dirigeant qui a des convictions fortes, lire plus

Belga

28 mai 2017 20 km de Bruxelles – Cent vigt-six nationalités représentées parmi les 40.000 coureurs

Pas moins de 126 nationalités seront représentées parmi les quelque 40.000 coureurs qui sillonneront dimanche la capitale à l’occasion de la 38e édition des 20 km de Bruxelles. Un nombre record de 350.000 bouteilles d’eau seront distribuées le long du parcou lire plus

Belga

28 mai 2017 Jaimie Deblieck est le nouveau Mister Gay Belgium

Jaimie Deblieck, 18 ans, a été élu Mister Gay Belgium 2017, samedi soir au théâtre anversois Elckerlyc. Représentant les 12 prochains mois la communauté homosexuelle et transgenres, il entend se battre pour son acceptation dans le monde du travail. Le lire plus

Belga

28 mai 2017 Corée du Nord: Kim assiste au test d'un nouveau type d'armement antiaérien

La Corée du Nord a testé un nouveau type de système d’armes guidées sol-air sous les yeux du dirigeant du régime isolé Kim Jong-un, rapporte l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), citée par l’agence de presse sud-coréenne Yonh lire plus

Belga

28 mai 2017 Philippines: des propos pro-viol du président Duterte justifiés comme une "bravade"

Le président philippin fait à nouveau l’objet de critiques après avoir tenus des propos pro-viol à l’armée, justifiés comme une « plaisanterie ». Rodrigo Duterte a récemment imposé la loi martiale dans le sud de l’archipel asiatique. L’homme fort lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/