Attentats de Paris : Ibrahim Abrini, le frère de Mohamed Abrini, a été remis en liberté

Police pictured outside the council chamber in Brussels, where the terrorism case of the March 22 attacks in Brussels and Zaventem will be handled, Thursday 01 September 2016. Youssef E.A., Ali E.H.A., Bilal E.M., Mohamed Abrini, Herve B.M., Ossama K. and Ibrahim F. are accused of involvement in terrorist activities. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Ibrahim Abrini, le frère cadet de Mohamed Abrini, a été remis en liberté par le juge d’instruction, a indiqué lundi le parquet fédéral, confirmant ainsi une information de Sudpresse. L’homme est inculpé de participation aux activités d’un groupe terroriste dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris, a précisé le parquet.

Ibrahim Abrini, le frère de Mohamed Abrini, le troisième membre du commando terroriste de Zaventem, avait été inculpé au mois de mars 2016 pour participation à une organisation terroriste dans le cadre des attentats de Paris. Il était soupçonné d’avoir aidé son frère en cavale à la suite des attentats de Paris dans lesquels ce dernier était suspecté d’avoir participé.

Libéré sous conditions, Ibrahim Abrini a, à nouveau, été placé en détention le 20 juin 2016 pour non respect des conditions des mesures alternatives. Ibrahim Abrini avait déjà bénéficié d’une remise en liberté sous condition à la suite de son inculpation en mars 2016. Quatre mois plus tard, un juge d’instruction l’avait toutefois à nouveau placé sous mandat d’arrêt pour non respect des conditions de sa remise en liberté.

D’après La Capitale, Ibrahim Abrini avait rendu visite à son frère en prison, ce qui lui était formellement interdit. Les policiers auraient également retrouvé du matériel de propagande djihadiste sur son ordinateur. (Belga, photo Belga/Nicolas Maeterlinck)

Partager l'article

12 juin 2017 - 14h13