facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentats de Bruxelles : la commission d’enquête a approuvé son rapport intermédiaire

commissionLa commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars à Bruxelles a approuvé son rapport intermédiaire et provisoire sur le premier volet de son mandat: le travail des services de secours. Le document, publié vendredi sur le site de la Chambre, contient quelques différences avec le rapport final des experts de la commission.

PHASE FEDERALE

Alors que ce dernier évoquait notamment un déclenchement « tardif » de la phase fédérale du plan d’urgence, le rapport approuvé juge plutôt que ce « déclenchement a pris du temps« . La commission souligne qu’après l’attentat à Zaventem « la direction des opérations a été inégalement et inadéquatement menée » et recommande de « passer plus rapidement et plus systématiquement à la phase fédérale » dès qu’il apparaît clairement qu’il est question d’un attentat terroriste. Dans leur rapport, les experts invitaient par ailleurs à revoir la répartition des compétences en matière de gestion de crise entre le ministre-président bruxellois et le haut fonctionnaire régional. Le premier est compétent pour la planification d’urgence, tandis que le second l’est pour la sécurité civile. La loi spéciale autorise à tout transférer au haut fonctionnaire mais les experts préconisaient au contraire de confier l’ensemble de ces tâches au ministre-président. Ce point ne figure toutefois plus dans le rapport publié vendredi sur le site de l’assemblée.

FERMETURE DU METRO

Concernant la décision de fermeture du métro et sa communication, qui ont été au coeur des travaux de la commission, le rapport retrace précisément le fil des événements. Il souligne notamment qu’une certaine confusion est née à propos de la communication de la décision de fermeture, prise à 08h52, à la STIB, qui ne l’a reçue qu’à 09h23. « Manifestement, tant le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur (Jan Jambon) que le ministre-président bruxellois (Rudi Vervoort) ont supposé que la police fédérale avait informé la STIB de la décision de fermer le métro« , peut-on notamment lire dans ce rapport. A la rentrée, la commission abordera le volet consacré à l’architecture de sécurité. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

31 mars 2017 Le KCE recommande un système de financement qui favorise la chirurgie de jour

Le recours à la chirurgie de jour n’est pas favorisé par le mode de financement actuellement d’application, estime vendredi dans un communiqué le Centre fédéral d’expertise pour les soins de santé (KCE), qui recommande dès lors l’adoption d’un syst lire plus

Belga

31 mars 2017 Publifin – Onze et non douze administrateurs au sein du Conseil d'Administration

A une large majorité, l’ordre du jour de l’Assemblée Générale (AG) extraordinaire de l’intercommunale Publifin a été approuvé jeudi soir. Le Conseil d’Administration (CA) se compose désormais de onze administrateurs, dont dix nouveaux sachant q lire plus

Belga

31 mars 2017 Assassinat Kim : retour de neuf Malaisiens libérés par Pyongyang

Neuf Malaisiens libérés par Pyongyang après l’accord ayant mis fin à la crise diplomatique provoquée par l’assassinat à l’aéroport de Kuala Lumpur de Kim Jong-Nam, demi-frère du leader nord-coréen, sont rentrés vendredi dans leur lire plus

Belga

31 mars 2017 Conflit en Syrie – L'opposition refuse tout "rôle" à Assad

L’opposition syrienne au régime de Damas a indiqué jeudi qu’elle refusait tout « rôle » actuel ou futur pour Bachar al-Assad, au moment où la nouvelle administration américaine a annoncé que le départ du président syrien n’était « plus une p lire plus

Belga

31 mars 2017 Venezuela: critiques internationales du président Maduro, accusé de "coup d'Etat"

Une pluie de critiques internationales s’est abattue jeudi sur le président Nicolas Maduro, accusé de « coup d’Etat » au Venezuela après la décision de la Cour suprême, réputée proche du pouvoir, de faire main basse sur la prérogative du Parlement lire plus

Belga

30 mars 2017 Poutine soutient l'extrême droite pour diviser l'Europe

Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a estimé jeudi à Madrid que le président russe Vladimir Poutine soutenait l’extrême droite et avait reçu la française Marine Le Pen dans le but de diviser l’Europe pour l’affaiblir. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/