facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentats de Bruxelles : A 9h07, un mail annonce la fermeture du métro à la police des chemins de fer

Commission_Enquete_Attentats_chambreLe chef du service de la Police des chemins de fer et du métro de Bruxelles, Jo Decuyper, a reçu le 22 mars à 9h07 un courriel lui annonçant la fermeture du métro dans la capitale jusqu’à midi. Ce message émanait de la Direction de la police administrative et est arrivé sur sa boîte personnelle. Il ne l’a donc vu que bien plus tard, a-t-il expliqué à la commission d’enquête parlementaire. Même si les auditions de cette semaine portent sur l’action de services de secours aux victimes, la question de l’évacuation du métro s’est rapidement posée mercredi, journée consacrée à l’attentat perpétré à Maelbeek. Le policier a relativisé l’importance de l’information. A 8h50, l’un des auteurs de l’attentat se trouvait à la station Pétillon. Si à 9h07, à 4 minutes de l’explosion à Malebeek, Jo Decuyper avait pu arrêter de le trafic d’un coup de baguette magique, l’attentat aurait sans doute eu lieu à la station Mérode, plus profonde et aux quais plus petits. Selon lui et d’après les discussions qui ont eu lieu avec la STIB, 30 minutes au moins sont nécessaires pour évacuer le réseau. Une telle décision est difficile à prendre, a-t-il confié. A Paris, par exemple, tant le 13 novembre que lors de l’attaque de Charlie Hebdo, cela n’a pas été le cas. A Londres, en 2005, le métro a en revanche été fermé mais un des terroristes est entré dans un bus et s’y est fait exploser, causant la mort de 14 personnes.

« C’ETAIT LE BORDEL »

D’après les informations qu’a reçues Jo Decuyper, la STIB a été mise au courant à 8h20 des faits qui s’étaient produits à Zaventem. Le policier a quant à lui appris dès 8h04 par les militaires qu’un attentat venait d’être commis. De manière générale, le dirigeant policier a regretté l’absence de procédure précise. Lors du « lockdown » de Bruxelles en novembre, il fut, dit-il, l’un des derniers avertis. Le responsable de la police ferroviaire à Bruxelles a également mis en avant la multitude d’informations que les services de police et de secours ont géré ce jour-là, notamment les « ghost events », soit de fausses alertes, qu’il faut vérifier. « C’était le bordel », a-t-il ajouté. Depuis le 17 novembre, la police des chemins de fer travaille avec les militaires déployés en appui des tâches policières. Jo Decuyper s’est réjoui de cette collaboration. « C’est une énorme plus-value« , a-t-il dit. Le jour des attentats, les soldats ont apporté une aide importante en fournissant aux victimes les premiers secours. Fort de cette expérience, le policier juge opportun de former les policiers aux premiers soins, comme le sont les militaires. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juillet 2017 Corée du Nord: le Pentagone détecte les signes de préparatifs d'un essai de missile

Le Pentagone a détecté des signes que la Corée du Nord est en train de se préparer à effectuer un nouvel essai de missile, a déclaré mardi à l’AFP un responsable américain de la Défense. Parlant sous le couvert de l’anonymat, ce r lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral – Retour à l'équilibre repoussé, ISOC à 20%, soutien à l'épargne en bon père de famille

Les principaux ministres du gouvernement fédéral se sont accordés mercredi matin sur une série de nouvelles réformes structurelles en matière de fiscalité, de compétitivité et de cohésion sociale notamment. Les PME seront fiscalem lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral – Le gouvernement annonce un accord

Le premier ministre Charles Michel et le vice-premier ministre CD&V et ministre de l’Emploi Kris Peeters ont annoncé mercredi peu après 3h30 un accord gouvernemental, à l’issue de plusieurs journées de conclave budgétaire. « Agreement », a tweeté le premie lire plus

Belga

26 juillet 2017 Crise des migrants – Calais: HRW accuse la police d'asperger de gaz poivre des migrants, parfois endormis

L’organisation Human Rights Watch (HRW) a publié mercredi matin un rapport, dans lequel elle accuse la police française d’utiliser régulièrement du gaz poivre contre les migrants à Calais, dans le nord de la France. « L’usage de sprays au gaz poivre par la police lire plus

Belga

26 juillet 2017 Procès du cardinal George Pell – Apparition très médiatisée du cardinal George Pell au tribunal de Melbourne

Le cardinal australien George Pell, qui fait partie des plus hauts placés du Vatican où il est responsable du Secrétariat de l’Economie, s’est présenté mercredi pour une très brève audience au tribunal, à Melbourne dans l’état australien lire plus

Belga

26 juillet 2017 Manafort, ancien chef de campagne de Trump, ne viendra finalement pas mercredi au Congrès

La commission de la Justice du Sénat américain a renoncé à convoquer à une audition publique mercredi l’ancien président de l’équipe de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, dans le cadre de son enquête sur les présumées ing lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/