Attentats à Paris : la radicalisation de Mohamed Bakkali signalée par la police de Verviers en 2012

Police officer around the large security perimeter around the Rue Dries - Driesstraat in Forest - Vorst, in Brussels for the reconstruction of the shooting of last year in March 15th, where four police officers were injured and an alleged terrorist, Mohamed Belkaid, was killed, Thursday 26 January 2017. The shooting happened during a search of the apartment, part of the investigation on Paris terrorist attacks. BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Mohamed Bakkali, interpellé en novembre 2015 à Bruxelles dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris et qui a notamment loué un appartement schaerbeekois où les frères El Bakraoui ont séjourné avant les attentats de Bruxelles, avait fait l’objet dès 2012 d’un signalement de la police judiciaire fédérale de Verviers, selon la Dernière Heure.

Des policiers verviétois auraient averti cette année-là le parquet fédéral de la radicalisation de Bakkali, qui fréquentait le centre islamique Markaz Attawhid en région liégeoise. Ils auraient indiqué qu’il avait des “contacts particulièrement inquiétants“, écrit la DH. Selon le journal, le parquet fédéral n’a pas donné suite. Ce dernier indique toutefois qu'”aucun classement sans suite n’a eu lieu concernant Mohamed Bakkali. Le dossier est toujours en cours“. (Belga)

Partager l'article

29 juin 2017 - 07h06