facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentats à Bruxelles : deux auditions sensibles de la commission d’enquête parlementaire

commission_attentats_01062016La Commission d’enquête parlementaire sur les attentats terroristes a entendu mercredi la policière qui, en juillet 2014, a fait part à ses supérieurs d’un tuyau menant aux frères Abdselam et à leur radicalisation. Lundi, elle entendra l’officier de liaison de la police fédérale à Istanbul mis en cause par le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, à la suite des attentats de Bruxelles.

L’affaire avait été révélée avant les attentats du 22 mars et avait été à l’origine d’une première demande de commission d’enquête. Une policière attachée à l’unité DR3 de la police judiciaire fédérale, en charge du terrorisme, a été contactée à la mi-juillet 2014 par une source l’avertissant d’une part du départ d’Abdelhamid Abaoud en Syrie, information déjà connue des services de police, et d’autre part de deux frères se vantant d’être en contact avec un réseau de djihadistes en Syrie. Elle en informe ses supérieurs. Ceux-ci lui indiquent qu’elle n’est pas en charge du dossier mais trois jours plus tard, elle s’aperçoit que rien n’a encore été fait.

En compagnie de deux officiers, elle accomplit une recherche sur le registre national sur la base des éléments dont elle dispose et tombe sur les frères Abdeslam, dont le nom figurera en novembre 2015 parmi les auteurs des attentats de Paris aux côtés d’Abaoud, a-t-elle expliqué mercredi devant la commission, a-t-on appris de sources concordantes. Le résultat de cette recherche, à savoir l’identité des frères Abdeslam, n’a jamais été mentionné dans les rapports de police, alors qu’elle a eu lieu et que des traces électroniques en sont conservées, a-t-elle précisé, selon les mêmes sources. La policière a également dénoncé les conditions de travail et l’ambiance qui régnait à la DR3 à l’époque, qui l’a poussée à déposer une plainte pour harcèlement, classée sans suite, et a mené, dit-elle, à une lettre signée par dix collaborateurs adressée à la direction. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 février 2017 Quand Donald Trump invente un attentat en Suède

Donald Trump a laissé la Suède perplexe, voire goguenarde, lors d’un discours samedi où il devisait sur la crise des réfugiés et l’insécurité dans le monde, en évoquant un attentat dans le pays scandinave — qui n’a jamais eu lieu. « Regardez ce lire plus

Belga

20 février 2017 Kamil Ben Hsaïn Lachiri remporte le Honda Competition for Classical Music

Kamil Ben Hsaïn Lachiri a remporté le Honda Competition for Classical Music dimanche soir à l’issue de la finale organisée dans la salle de concert du Conservatoire royal de Bruxelles. Kamil Ben Hsaïn Lachiri est un jeune baryton belge de 23 ans. Il s’est formé lire plus

Belga

20 février 2017 ATP Memphis – Ryan Harrison écarte Nikioloz Basilashvili pour s'offrir son 1er titre

L’Américain Ryan Harrison, 24 ans, 62e joueur mondial, a sèchement dominé, 6-1, 6-4, le Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 67), 24 ans également, dimanche en finale du tournoi ATP de Memphis (Tennessee), disputé sur surface dure et doté de 642.750 dol lire plus

Belga

20 février 2017 Les transferts d'armes au plus haut depuis la Guerre froide

Les transferts d’armes dans le monde ont atteint un niveau record depuis la Guerre froide ces cinq dernières années, tirés par la demande du Moyen-Orient et de l’Asie, a indiqué lundi l’institut indépendant Sipri. Entre 2012 et 2016, l’Asie et l’Océanie ont lire plus

Belga

19 février 2017 Présidentielle/Equateur: le socialiste en tête

Le candidat socialiste du parti au pouvoir, Lenin Moreno, était en tête de l’élection présidentielle dimanche en Equateur, selon des sondages sortie des urnes qui lui donnent entre 36 et 43% des voix. Pour l’emporter au premier tour, Lenin Moreno doit recueillir 40% des su lire plus

Belga

19 février 2017 Violences en Centrafrique: mise en garde de l'ONU, l'UE et l'UA

Cinq organisations internationales, dont les Nations unies, l’Union européenne (UE) et l’Union africaine (UA), ont uni leurs voix dimanche contre le regain de violence en Centrafrique en lançant une mise en garde contre les groupes armés. « Les cinq organisations partenaires exig lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/