facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentats à Bruxelles : des questions se posent autour du cas d’Oussama Atar

policeLa commission d’enquête parlementaire sur les attentats terroristes posera de nouvelles questions aux services de renseignement et de sécurité à propos du cas d‘Oussama Atar soupçonné d’avoir joué un rôle important dans les attaques qui ont frappé Paris et la Belgique. Elle pourrait également entendre ou réentendre des acteurs de ce dossier, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

 

Arrêté par les forces américaines pour être entré illégalement en Irak, condamné en 2005 et emprisonné dans ce pays, ce ressortissant belgo-marocain a été libéré en 2012, renvoyé vers la Belgique avant de quitter le pays fin 2013. Il est soupçonné d’avoir joué joué un rôle de coordinateur et de planificateur des attentats de novembre 2015 et mars 2016, une affirmation qu’il a toutefois démentie dans une lettre à sa mère. Le président du comité R, Guy Rapaille, a livré aux parlementaires un exposé retraçant le suivi du dossier par les services de renseignement depuis 2005. Si l’on ne peut conclure à ce stade qu’Oussama Atar a bien joué le rôle qu’on lui prête, des questions se posent et doivent être éclaircies, estiment plusieurs commissaires. A la suite d’une visite en 2006, la Sûreté de l’Etat a conclu au peu de dangerosité du personnage. Pourtant il sera question dans son parcours de contacts avec l’un des cadres d’Al Qaïda, Abou Moussab Al Zarkaoui (et même d’une tentative d’évasion avec celui-ci), et le futur calife auto-proclamé de l’Etat islamique, Abou Bakr Al Baghdadi, tous deux passés par les mêmes prisons que lui. En 2010, une campagne est menée en faveur de la libération d’Oussama Atar en raison de son état de santé. Ainsi que l’avaient déjà indiqué des articles de presse, la Belgique semble avoir fait preuve d’empressement pour obtenir son retour alors que sa peine en Irak approchait de son terme. Là encore des questions se posent: sur la surveillance manifestement réduite dont il a fait l’objet en Belgique, sur la délivrance d’un passeport ou sur la classification du niveau de menace qu’il représente (3 selon l’OCAM, 2 selon la Sûreté). Les commissaires n’ont pas obtenu de réponse sur le rôle éventuel d’informateur qu’Oussama Atar aurait joué. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 juillet 2017 Chine: la chute d'une grue fait 7 morts et 2 blessés

La chute d’une grue dans la ville de Guangzhou (sud de la Chine) a fait sept morts et deux blessés, annoncent dimanche les médias officiels. L’accident s’est produit vers 18h30 locales samedi (12h30 heure belge) sur un chantier du district de Haizhu, a précisé l’agence de lire plus

Belga

23 juillet 2017 Météo – Un dimanche sous le vent et les averses

Le ciel belge sera changeant ce dimanche, avec des averses qui devraient d’abord toucher l’ouest du pays avant de se déplacer vers le reste du territoire. Le temps se fera alors davantage sec sur le nord-ouest. La journée sera balayée par un vent modéré à as lire plus

Belga

23 juillet 2017 Crise au Venezuela – Un membre de la Cour suprême parallèle arrêté, appel à une "grève civique" de 48h

Un des 33 magistrats « nommés » vendredi par l’opposition vénézuélienne au président Nicolas Maduro, dans sa création d’une Cour suprême « parallèle », a été arrêté samedi, a annoncé le Parlement, où l’opposi lire plus

Belga

23 juillet 2017 Des menaces visant le personnel de l'hôpital londonien où est maintenu en vie Charlie Gard

Le personnel du Great Ormond Street Hospital de Londres, où est maintenu en vie Charlie Gard, un bébé très gravement malade au centre d’un combat judiciaire mené par ses parents depuis des mois, est l’objet de harcèlement et de menaces, qui vont jusqu’ lire plus

Belga

23 juillet 2017 Les princes William et Harry ont eu une "brève" conversation avec Diana le jour de sa mort

Les princes britanniques William et Harry ont révélé avoir parlé brièvement à leur mère Diana le jour de sa mort, le 31 août 1997, avouant que cette « courte » conversation pesait encore « beaucoup » sur leurs esprits, vingt ans plus tard. « C’ lire plus

Belga

23 juillet 2017 Crise au Venezuela – Un violoniste emblématique de l'opposition à Maduro blessé dans des heurts avec l'armée

Un jeune violoniste vénézuélien, personnage emblématique des manifestations contre le président Nicolas Maduro, a été blessé au visage lors de troubles survenus samedi à Caracas lorsqu’un rassemblement a été dispersé lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/