Amnesty International installe une bannière #FreeRaif devant l’ambassade d’Arabie Saoudite à Bruxelles

IMG_0784

L’ONG Amnesty International a déployé ce vendredi matin une banderole géante avec les photos du blogueur saoudien Raif Badawi et l’inscription #FreeRaif, pour rappeler les cinq ans de mise en détention de Raif Badawi en Arabie Saoudite. Cette banderole géante a été installée devant l’ambassade d’Arabie Saoudite, sur l’Avenue Roosevelt, à Ixelles.

Raif Badawi, fondateur du forum en ligne « Les libéraux saoudiens », a été arrêté le 17 juin 2012. Il a été condamné deux ans plus tard à 10 ans d’emprisonnement, 1000 coups de gouet et une amende d’un million de riyals saoudiens (près de 230.000 euros) pour « apostasie ». Il est également interdit de voyage à l’étranger durant dix ans et interdit d’utiliser les médias à l’issue de sa peine.

Amnesty International se mobilise depuis l’arrestation de Raif Badawi afin de permettre la libération d’un « prisonnier d’opinion, condamné uniquement pour avoir fait usage de sa liberté d’expression et qui doit être libéré immédiatement et sans condition ». L’ONG fait notamment pression pour éviter les séances de flagellation de ce blogueur saoudien, qui a jusqu’ici évité les séances pour raisons médicales ou plus mystérieuses.

« Raif Badawi, tout comme les autres prisonniers d’opinion saoudiens, doit être libéré. Tant que nous ne serons pas entendus, nous poursuivrons notre mobilisation », confirme Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International. (Gr.I., photo Amnesty International)