facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Actiris : l’article du règlement interdisant le port de signes convictionnels jugé discriminatoire

ACTIRISLe tribunal de Première instance de Bruxelles siégeant en référé a ordonné la cessation de l’article du règlement de travail d’Actiris, prévoyant l’interdiction pour le personnel d’afficher ses préférences religieuses, politiques ou philosophiques, ni dans la tenue vestimentaire ni dans le comportement, durant les prestations, a annoncé jeudi, l’opérateur public bruxellois en charge du placement des demandeurs d’emploi.

Selon Actiris, la décision remonte au 16 novembre dernier. Le président du Tribunal du travail avait à se prononcer dans un litige opposant Actiris et trois de ses employées quant à la question de savoir si l’article 10 du Règlement de Travail d’Actiris – rédigé, comme le veut la Loi en concertation avec les organisations syndicales et voté à l’unanimité par le Comité de Concertation de Base le 26 mars 2013 est oui ou non conforme à la législation. Le président du Tribunal du Travail a décidé d’ordonner la cessation de cette partie de l’article 10 du Règlement de Travail d’Actiris, pour « contrariété aux articles 7 et 8 de l’ordonnance du 4 septembre 2008 visant à promouvoir la diversité et à lutter contre la discrimination dans la fonction publique régionale bruxelloise ». Disant prendre acte de cette décision judiciaire, Actris a précisé que celle-ci était d’application immédiate, en d’autres termes, la partie de l’article 10 du Règlement de Travail d’Actiris, telle que citée ci-dessus, n’est plus d’application. Par contre, le reste de l’article 10 est toujours d’application et en particulier les obligations libellées comme suit: « Tous les membres du personnel s’engagent à respecter le principe de neutralité des services publics et le traitement égalitaire des citoyens dans toutes les situations. (…) Ils ne se livrent pas à des activités à caractère religieux, politique ou philosophique sur leur lieu de travail, sans préjudice des activités et opinions syndicales dans le cadre des lois et conventions existantes ». Actiris a par ailleurs souligné que les ordonnances, longuement motivées, nécessiteront un certain temps afin de pouvoir être analysées par les avocats et le service juridique d’Actiris dans toutes leurs nuances. Ce sujet sera porté à l’Ordre du Jour du Comité de Gestion du jeudi 03 décembre puis du Comité de Concertation de Base du mardi 15 décembre. Actiris prendra attitude à l’issue de ces débats (Belga).

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mai 2017 Des démineurs appelés dans une université de Manchester

Une équipe de démineurs est arrivée à l’université de Trafford, au sud-ouest de Manchester tandis que l’armée et la police se rendaient sur place après avoir « reçu un appel », a annoncé jeudi en fin de matinée la police britannique lire plus

Belga

25 mai 2017 Une voiture en feu provoque d'importantes files sur le ring de Bruxelles

Une voiture en feu à hauteur de Diegem provoque, jeudi midi, d’importants embarras de circulation sur le ring de Bruxelles, indique le centre flamand du trafic. Les 3 bandes de circulation dans les 2 sens ont été brièvement fermées à la circulation avant d’ lire plus

Belga

25 mai 2017 Un avant-goût d'été

Le soleil continuera à briller demain/vendredi sur l’ensemble du pays, avec des maxima atteignant 27 degrés en plaine. Samedi, un anticyclone placé au-dessus de la Pologne nous enverra de l’air très chaud d’origine tropicale. Il fera ensoleillé et les tempér lire plus

Belga

25 mai 2017 Child Focus heureux de son entretien avec Melania Trump

Heidi De Pauw, la directrice de Child Focus s’est déclarée heureuse de sa rencontre mercredi après-midi avec la première dame des Etats-Unis Melania Trump. « Tout s’est très bien passé. Elle a montré beaucoup d’intérêt, surtout concernant lire plus

Belga

25 mai 2017 Melania Trump rend visite aux enfants malades de Bruxelles

La première dame américaine Melania Trump a visité jeudi matin vers 11h l’hôpital des enfants Reine Fabiola à Laeken. L’épouse du président américain a rencontré plusieurs patients et leurs familles. La Maison-Blanche et l’hôpital n lire plus

Belga

25 mai 2017 Ivanka Trump et Jared Kushner ont snobé la Belgique

Ivanka Trump, la fille et conseillère du président américain, et son mari Jared Kushner n’ont pas fait le déplacement jusque Bruxelles. Ivanka a prolongé son séjour à Rome, où elle avait rencontré le pape en compagnie de son père. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/